Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement DOSSIER : L'actu de la mer

Monaco Explorations : la campagne de recherche océanographique du Prince Albert II

jeudi 27 juillet 2017 à 22:53 Par Jean-Baptiste Marie, France Bleu Azur

Le Prince Albert II de Monaco a donné le coup d'envoi jeudi soir de l'opération Monaco Explorations. 120 ans plus tard, le souverain de la principauté renoue avec les explorations scientifiques maritimes de son trisaïeul, le Prince Albert Ier. Cette nouvelle expédition va durer trois ans. Reportage.

Le Yersin, navire de luxe transformé en laboratoires de recherche, dans le port de Monaco.
Le Yersin, navire de luxe transformé en laboratoires de recherche, dans le port de Monaco. © Maxppp - .

La Principauté de Monaco a lancé ce jeudi soir ses nouvelles explorations scientifiques maritimes. Initiées en son temps par le Prince Albert Ier aux XIXe-XXe siècle, l'actuel souverain monégasque le Prince Albert II vient de donner le coup d'envoi de l'opération Monaco Explorations. Pendant trois ans (2017-2020), des dizaines de scientifiques vont travailler sur le Yersin, un navire de luxe transformé en laboratoire flottant.

Cette campagne (20 étapes sont prévues) va permettre notamment l'étude des coraux et des espèces marines. Les chercheurs auront tout les outils à bord pour travailler. Le bateau accueille six laboratoires, est équipé d'un drone sous-marin et peut rester en mer plusieurs jours sans ravitailler. Un exploit rendu possible par les caractéristiques du Yersin construit pour être le plus écologique possible.

Monaco Explorations : visite à bord du Yersin par Jean-Baptiste Marie

Bienvenu à bord du Yersin, navire qui accueille les explorations de Monaco. - Radio France
Bienvenu à bord du Yersin, navire qui accueille les explorations de Monaco. © Radio France - Jean-Baptiste Marie

Visite guidée

Le Yersin (du nom d'Alexandre Yersin, explorateur franco-suisse, à l'origine de la découverte de la bactérie de la peste) a été construit dans un chantier naval en Bretagne. Long de 77 mètres, il est constitué de six ponts. 22 membres d'équipage sont en permanence sur le navire. Il peut accueillir 18 scientifiques à son bord.

Six laboratoires ont été aménagées à bord du navire de recherche : un labo bactériologique, humide, d'extraction d'ADN, de séquençage, de filtration de l'eau de mer et le PC scientifique. Sur le bateau, on trouve tout le nécessaire pour plonger jusqu'à 30 mètres. Au-delà, c'est un drone sous-marin (le ROV) qui réalise le travail pour les chercheurs.

Le ROV (en jaune) est un drone sous-marin permettant d'explorer les profondeurs. - Radio France
Le ROV (en jaune) est un drone sous-marin permettant d'explorer les profondeurs. © Radio France - Jean-Baptiste Marie

L'un des personnels indispensables à bord est le chef cuisinier ! Christopher Rabillé et son second feront à manger, tous les jours, à l'équipage avec des menus qui s’inspireront des régions du monde traversées par l’expédition. Le frigo se rempliera au grès des escales sur le globe.

Christopher Rabillé (à droite) avec son second, est le chef cuisinier du Yersin. - Radio France
Christopher Rabillé (à droite) avec son second, est le chef cuisinier du Yersin. © Radio France - Jean-Baptiste Marie

La route d'exploration