Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Montagne ardéchoise : investir dans l'éolien

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Le renouvellement de 12 des 14 éoliennes de Cham Longe sur la montagne ardéchoise va bénéficier d'un financement participatif. Les habitants d'Ardèche, de Haute-Loire et de Lozère peuvent investir dans ce chantier.

Les éoliennes de Cham Longe à Saint-Etienne-de-Lugdarès et Astet
Les éoliennes de Cham Longe à Saint-Etienne-de-Lugdarès et Astet - Boralex

Saint-Étienne-de-Lugdarès, France

La société Boralex va procéder au remplacement de 12 des 14 éoliennes de Cham Longe sur les communes de Saint-Etienne-de-Lugdarès et Astet.  Après quinze ans de service, il est préférable de les changer. 

De nouvelles éoliennes plus efficaces

Selon l'entreprise qui organise le financement participatif, il reviendrait plus cher d'organiser la maintenance des anciennes éoliennes plutôt que d'investir dans de nouvelles, plus performantes. Le parc éolien de Cham Longe produit 22,6 mégawatt. Avec le même nombre d'éoliennes renouvelées, il produira 39,95 mégawatt. Par ailleurs le climat rude de la montagne ardéchoise use plus rapidement qu'ailleurs les machines. 

Investir de 10 à 10.000 euros

Le projet de renouvellement coûte 40 millions d'euros. L'entreprise Boralex a décidé de faire participer les habitants du département, l'Ardèche et des deux départements voisins, la Haute-Loire et la Lozère. Les habitants de la communauté de communes de la montagne ardéchoise pourront investir jusqu'à 10.000 euros dans le projet. Les autres peuvent investir jusqu'à 5.000 euros. Le seuil minimum est fixé à 10 €. Au total, 450.000 € sont ouverts à l'investissement des particuliers.  Selon plusieurs sources, cet investissement peut rapporter jusqu'à 5% sur trois ans.