Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Montagne : les quantités de neige de cet hiver renforcent le risque d’avalanches de printemps

lundi 9 avril 2018 à 17:44 Par Bleuette Dupin, France Bleu Isère, France Bleu Pays de Savoie et France Bleu

C'est un phénomène bien connu au printemps en montagne : avec le redoux, les pentes "se purgent". Mais cette année les quantités de neige sont telles que certains accès en fond de vallée ou sous de fortes pentes sont fortement déconseillés voire interdits au public.

Spectaculaire avalanche de neige et de boue samedi dernier à Val d'Isère. Heureusement personne en-dessous.
Spectaculaire avalanche de neige et de boue samedi dernier à Val d'Isère. Heureusement personne en-dessous. - Radio TV Val d'Isère

Chamonix, France

Sur les réseaux sociaux, des photos et des vidéos de coulées et d'avalanches circulent ces derniers jours. Cela n'a rien d'extraordinaire en cette période de l'année. Début avril, les températures remontent, l'isotherme zéro aussi, la neige fond, les pentes se purgent. Mais cette année, les cumuls de neige sont tels que la purge est plus spectaculaire, et même plus dangereuse dans certains secteurs. D'où certains secteurs fermés aux randonneurs et skieurs.

Des domaines skiables sont contraints de fermer certaines pistes situées sous des pentes particulièrement chargées. Même si ça n'est pas forcément visible d'en bas à l’œil nu.  Le responsable du domaine de ski nordique de Champagny-le-Haut, situé en fond de vallée, a pris cette décision il y a une semaine. Son directeur est bien conscient que les apparences peuvent être trompeuses: " Quand vous êtes au départ des pistes, dit Benoît Souvy, vous regardez les premières pentes, elles sont purgées. Les gens ne comprennent pas pourquoi on ferme le fond de vallée. C'est tellement une balade agréable à pied, en skis de fond, en raquettes. Ils ne se rendent pas compte que le sommet des montagnes avoisinantes peut atteindre 3000 mètres d’altitude. Et là-haut, on a peut-être deux à trois mètres de neige".

Vendredi dernier, les responsables du domaine nordique sont montés voir le fond de vallée, ils ont constaté qu'une grosse coulée avait traversé la piste de ski de fond et le sentier de randonnée (tous les deux fermés). 

Samedi dernier une avalanche de printemps, mêlant neige, terre et cailloux à Val d'Isère au-dessus du Fornet. Personne en dessous heureusement. - Aucun(e)
Samedi dernier une avalanche de printemps, mêlant neige, terre et cailloux à Val d'Isère au-dessus du Fornet. Personne en dessous heureusement. - Benoît Launay / © Radio TV Val d’Isère

A Chamonix la mairie interdit l'accès au site d'escalade des Gaillands pour les mêmes raisons. De gros cumuls de neige sont prêts à se décrocher tout en haut, mais ça n'est pas visible d'en bas.  L'association de prévention des risques en montagne, La Chamoniarde, met en garde les marcheurs, randonneurs, skieurs, grimpeurs, sur ses réseaux.

Avec des cumuls de neige autour de quatre mètres en ce moment à 2 000 mètres d'altitude,  le printemps risque d'être long pour les secouristes.