Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Montpellier supprime totalement les barquettes en plastique de ses cantines scolaires

-
Par , France Bleu Hérault, France Bleu

Montpellier bannit le plastique de ses cantines. Depuis ce lundi 10 février, les barquettes des 86 restaurants scolaires de la villes sont bio-compostables.

Les barquettes en plastique sont en place dans les restaurants scolaires de Montpellier depuis le 10 février 2019
Les barquettes en plastique sont en place dans les restaurants scolaires de Montpellier depuis le 10 février 2019 © Radio France - Romain Berchet

Montpellier, France

Petite révolution sur les tables des cantines montpelliéraines. Depuis ce lundi 10 février, il n'y a plus aucune barquette en plastique pour transporter et servir les repas dans les 86 restaurants scolaires de la ville. Elles sont désormais 100% bio-compostables, ce qui fait de Montpellier la première grande ville en France à se passer du plastique dans ses cantines. "C'est d'abord un plus pour la santé des élèves. Les barquettes bio-compostables ne délivrent pas de molécules susceptibles de perturber leur système endocrinien", souligne Marie-Hélène Santarelli, adjointe au maire déléguée à l'alimentation durable. 

Des barquettes transformées en biogaz

À la fin des repas, les barquettes sont collectées puis recyclées au sein de l'usine de méthanisation Amethyst. Elles sont transformées en biogaz ou compost.

"L'éducation des élèves passe aussi par l'assiette." - Sonia Kerangueven, adjointe déléguée à la réussite éducative

Le remplacement des barquettes coûte 60.000 euros par an à la municipalité de Montpellier.

Exemple de barquette bio-compostable  - Radio France
Exemple de barquette bio-compostable © Radio France - Romain Berchet
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu