Climat – Environnement

Mortalité des huîtres triploïdes : l'inquiétude des producteurs du Bassin d'Arcachon

Par Stéphane Hiscock, France Bleu Gironde mardi 8 octobre 2013 à 6:00

Pas d'huîtres d'Arcachon pour le pont du 8 mai
Pas d'huîtres d'Arcachon pour le pont du 8 mai © Radio France

Une vague de mortalité a détruit entre 40 % et 80 % des stocks d'huîtres marchandes cet été. Le phénomène, causé par un virus, semblait avoir disparu fin août mais ces derniers jours les ostréiculteurs trouvent de nouveau des coquilles vides.

Depuis quelques mois bon nombre d'huîtres sur la façade atlantique meurent sur leurs parcs. Le virus, de type vibrio , touche les huîtres marchandes, celles qui ont entre deux et trois ans et sont prêtes à la vente.

Le Bassin d'Arcachon a été largement touché au mois de juillet avec près de 60 % de pertes. Le phénomène est similaire en Charente-Maritime.

C'est l'huître de type triploïde qui est la plus touchée. Conçue en écloserie cette variété inonde le marché depuis quelques années. Sa qualité : elle est très peu laiteuse même en plein été. Faut-il imposer un moratoire sur sa production ? Certains ostréiculteurs le demandent.

"Le travail en écloserie doit être mieux contrôlé"