Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Nantes : 1 000 manifestants demandent la "justice climatique"

-
Par , France Bleu Loire Océan

La marche pour le climat a rassemblé environ 1 000 personnes ce 27 janvier, à Nantes. Les manifestants sont partis des nefs, en direction de la place de la République, puis vers le centre-ville. Une mise en scène de tribunal climatique a été organisée.

Les manifestants sont partis des nefs, un peu après 16 heures, ce dimanche 27 janvier.
Les manifestants sont partis des nefs, un peu après 16 heures, ce dimanche 27 janvier. © Radio France - Paul Sertillanges

Nantes, France

Le rendez-vous était donné à 14 heures sous les nefs pour participer à des ateliers, ce dimanche 27 janvier. La marche pour le climat a ensuite débuté en direction du tribunal de grand instance de Nantes.

Emmanuel Macron forcé à planter un arbre

Arrivé au tribunal, une quinzaine de manifestants se sont mis en ligne, tous avec des masques de PDG ou des chefs d'états. L'homme dans le rôle d'Emmanuel Macron s'est ensuite avancé, pour faire un discours : "Nous avons décidé de nous remettre aux mains de la justice climatique"

Les manifestants se sont rassemblés devant le tribunal de grand instance de Nantes. - Radio France
Les manifestants se sont rassemblés devant le tribunal de grand instance de Nantes. © Radio France - Paul Sertillanges

Une fois le discours fini, le cortège a repris sa route et rejoint la place de la République. Au milieu du rond-point, Emmanuel Macron a planté un arbre. "C'est un beau symbole, selon nous, de régénération de la planète", sourie Régis, qui a participé à l'organisation de l'événement.