Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Neige : 4.850 km de routes surveillées par le conseil départemental de l'Yonne

-
Par , , France Bleu Auxerre

Un bel épisode neigeux est attendu à partir de demain dans l'Yonne. Entre 5 et 10 cm de neige sont attendus à partir de ce mardi matin. Les services du Conseil Départemental répartis sur 12 sites sont sur le qui-vive pour traiter en sel les 4.850 kilomètres à sa charge.

L'Yonne se prépare à une offensive neigeuse
L'Yonne se prépare à une offensive neigeuse © Radio France - France Bleu Auxerre

Un bel épisode neigeux est attendu à partir de demain dans l'Yonne. Météo France a placé l'Yonne en vigilance orange neige-verglas comme 23 départements français dont la Nièvre. La perturbation arrivera dans la matinée à partir de 10H du nord-ouest. Le sénonais, la Puisaye puis l'ensemble du département seront touchés. 100 personnes sont d’astreintes et donc prêtes à intervenir grâce aux 36 camions équipés d'une lame pour racler et chargé en sel. 

"De plus en plus de phénomènes de giboulées selon les secteurs" - Serge Gaillot coordinateur

Il faut aussi de la patience et de la compréhension de la part des automobilistes. Serge Gaillot coordonne les interventions sur le site d'Appoigny : " on ne peut pas la faire fondre avant qu'elle soit sur la route. Si elle tombe régulièrement il faut ramener du sel. On procède aussi par raclage. Dès que l’épaisseur est suffisante on pose la lame pour évacuer le maximum de neige et ainsi avoir le minimum de sel à mettre. Sachant que quand la neige continue de tomber il faut repasser. En général, _ça fonctionne_, après il y a des aléas, on voit de plus en plus des phénomènes de giboulées sur certains secteurs et pas forcément où on s'y attend. On est dans un secteur où il ne se passe rien, il y a des secteurs où il faut retourner , il y aussi le vent qui peut faire recouvrir de neige le sel qu'on vient de mettre."

ça fonctionne en général

Il y a les éclaireurs, des envoyés spéciaux qui doivent s'assurer que la neige tient au sol. Raoul de Luiz Ortéga est le responsable du service exploitation routière au conseil départemental de l'Yonne : " ils sont quinze en tout. Ils patrouillent sur tout le département sur des routes bien définies sur lesquelles il y a souvent _des conditions difficiles_. Ils s'assurent que la neige tient sur la route."

15 patrouilleurs

Car le sel n'est efficace que lorsqu'il est mélangé à la neige. 36 camions, avec lame pour racler et jusqu'à 8 tonnes de sel, interviennent alors en priorité sur 900 kms de nos routes :" suivant les bassins de population, les entreprises, les sites où il peut y avoir des activités importantes" précise Raoul de Luiz Ortéga. 

Les services du département sont en contact permanent avec Météo France grâce à un site spécialisé. L'idée est de dégager la chaussée au plus vite mais ce n'est pas évident souligne Serge Gaillot : "c'est vrai que les gens dès qu'ils voient de la neige sur la route  ils se disent que pourtant on était prévenu. Même si on démarre au premier flocon _chaque camion traite un circuit de 50 à 100 kms_. Il faut le temps qu'il fasse le tour. En une heure ça peut s'entasser rapidement."

Raoul de Luiz Ortega ( à gauche) et Serge Gaillot ( à droite) - Radio France
Raoul de Luiz Ortega ( à gauche) et Serge Gaillot ( à droite) © Radio France - Bruno Blanzat

24 000 euros par jour 

Déneiger les routes de l'Yonne ou les traiter contre le verglas a un coût : environ 24 000 euros par jour. L'hiver dernier, avec plus de 2 000 tonnes de sel utilisées, cela a coûté 638 000 euros au conseil départemental. Si vous le pouvez, anticipez vos déplacements ou mieux, décalez-les. Le site internet yonne.fr vous donne l'état des routes quasiment en temps réel.

chaque camion traite un circuit de 50 à 100 kms

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu