Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Neige : 22 500 foyers toujours privés d'électricité dans la Loire et la Haute-Loire

mardi 30 octobre 2018 à 10:39 - Mis à jour le mardi 30 octobre 2018 à 22:00 Par Jeanne-Marie Marco et Nerissa Hemani, France Bleu Saint-Étienne Loire

La neige a fortement endommagé les lignes électriques de la Loire et de la Haute-Loire ce mardi 30 octobre. Le rétablissement de l'électricité se fait progressivement mais des milliers de foyers sont toujours privés d'électricité dans les deux départements.

70% des foyers  impactés par des coupures d'électricité ont été réalimentés
70% des foyers impactés par des coupures d'électricité ont été réalimentés © Radio France - Nérissa Hémani

Loire, France

Ce mardi 30 octobre environ 57 500 foyers ont retrouvé l'électricité dans la Loire et la Haute-Loire soit 70 % des foyers qui en étaient privés. Les fortes chutes de neige ont endommagé les réseaux électriques des deux départements et environ 22 500 foyers restent sans électricité ce mardi soir.  

Dans la Loire, ce mardi matin jusqu'à 70.000 foyers se sont retrouvés sans électricité. En fin de journée, Enedis en compte désormais près de 17 000. Environ 300 agents sont sur le terrain pour rétablir le courant dans la Loire. Le fournisseur d'électricité demande aux riverains de ne surtout pas toucher les lignes électriques tombées sur les chaussées. En Haute-Loire près de 5.500 foyers sont encore dans le noir.

Un millier d'agents sur le qui-vive

Le rétablissement se fait progressivement, mais Enedis prévoit un retour à la normale d'ici ce vendredi 2 novembre selon Christian Evez, le directeur régional d'enedis : "On fait du provisoire, on a 50 groupes électrogènes installés et on a des renforts qui viennent d’Alsace et Franche-Comté. Cela devrait prendre quelques jours pour que tout soit sécurisé".