Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Neuf départements du Sud-Ouest en alerte orange aux violents orages

vendredi 1 août 2014 à 9:25 Par Pierre Breteau, France Bleu Béarn, France Bleu Pays Basque et France Bleu Occitanie

Neuf départements du Sud-Ouest ont été placés en vigilance orange et pluies par Météo France. Le début de l’événement est prévu pour 14 heures et sa fin à 23 heures.

Météo France a placé neuf départements en vigilance orange aux orages.
Météo France a placé neuf départements en vigilance orange aux orages. © IDÉ

Météo France a placé neuf départements du Sud-Ouest en vigilance orange aux orages ce vendredi (l'Ariège, l'Aude, la Haute-Garonne, le Gers, les Pyrénées-Atlantiques, les Hautes-Pyrénées, les Pyrénées-Orientales, le Tarn et le Tarn-et-Garonne), ainsi que l'Andorre. "Ces orages seront localement violents, accompagnés d'une forte activité électrique, d'un fort risque de grêle et de violentes rafales de vent" , avertit Météo France qui parle d'un situation "orageuse d'été" .

Selon les prévisions de l'institut, le risque devrait démarrer à 14 heures, pour se terminer vers 23 heures ce vendredi. En début d'après-midi ce vendredi, des orages devraient se déclencher sur les Pyrénées et s'étendent rapidement vers la plaine. D'ici le soir, des pluies hétérogènes mais "localement très abondantes pourraient atteindre 40 à 60 mm, localement 80 mm parfois en une à trois heures" , ajoute Météo France.

À LIRE AUSSITout le détail sur le site "Vigilance" de Météo France