Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Nicolas Hulot annonce "la réintroduction de deux ourses dans les Pyrénées" cet automne

Le ministre de l'Écologie Nicolas Hulot annonce lundi au quotidien Aujourd'hui en France/Le Parisien qu'il lance la réintroduction de deux ourses dans les Pyrénées. Elles seraient lâchées à l'automne, une première depuis douze ans.

Nicolas Hulot a l'intention de lâcher deux ourses dans les Pyrénées à l'automne 2018.
Nicolas Hulot a l'intention de lâcher deux ourses dans les Pyrénées à l'automne 2018. © Maxppp -

La France doit montrer l'exemple en termes de défense de la biodiversité, et c'est pourquoi, annonce Nicolas Hulot au Parisien/Aujourd'hui en France lundi soir, il veut la réintroduction de deux ourses cet automne dans les Pyrénées-Atlantiques. 

"Un dossier compliqué"

"Je vais demander au préfet d’organiser un dialogue pour réussir cette réintroduction et je me rendrai sur place. J’ai décidé de passer à l’offensive parce qu’il ne reste que deux mâles dans ce département, dont Cannellito, fils de Cannelle, qui était le dernier ours 100 % pyrénéen", détaille le ministre de l'Écologie. Et d'ajouter : "Je ne veux pas être le ministre qui assiste à la disparition de cette lignée. Une fois la concertation achevée, nous solliciterons plusieurs pays européens pour choisir les deux femelles qui seront introduites dans le massif." 

Au journaliste qui lui demande s'il ne craint pas la colère des éleveurs de moutons, Nicolas Hulot répond être "conscient que c’est un dossier compliqué", mais dit vouloir travailler avec ces éleveurs opposés à une telle réintroduction. 

"On ne peut pas donner de grandes leçons aux pays qui ont sur le territoire d’emblématiques animaux sauvages menacés de disparition si l’on hésite nous-même à protéger les espèces qui sont en danger en France. C’est pourquoi je souhaite engager la réintroduction de deux ours femelles dans les Pyrénées-Atlantiques à l’automne", explique le ministre, qui promet d'aller sur place pour suivre le processus.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu