Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDÉO - Notre-Dame-Des-Landes : jour férié sur la zad un an après l'abandon du projet d'aéroport

Un an après l'abandon du projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes, les habitants de la zad ont décrété ce jeudi, jour férié afin de célébrer l'anniversaire. Plusieurs événements festifs sont prévus. Dans le village, la plupart des habitants apprécient le retour au calme et veulent tourner la page.

La Rolandière est l'un des lieux de vie de la zad
La Rolandière est l'un des lieux de vie de la zad © Radio France - Anne Patinec

Pour fêter le premier anniversaire de l'abandon du projet d'aéroport, les habitants de la zad ont décrété le jour férié.  Plusieurs animations sont programmées, notamment un feu d'artifice, de la musique et un banquet. A l'occasion de cet anniversaire, ceux que l'on appelait les zadistes, veulent aussi présenter leur fonds de dotation. Pour obtenir une certaine pérennité, ils lancent une souscription pour acheter des bâtiments et des terres de façon collective

Après un printemps mouvementé avec l'intervention des forces de l'ordre, la vie continue avec des projets agricoles et autres, qui se mettent en place progressivement dans un cadre légal. Ils sont autour de 170 à  vivre toujours sur place dans une trentaine de lieux d'habitation. Progressivement, ils se mettent en règle avec l'administration. Une quinzaine de projets agricoles ont été déposés en préfecture. D'autres vont suivre. La répartition des terres qui avaient été gelées pour l'aéroport va prendre encore du temps.

Le village a retrouvé sa sérénité

En pleine journée, les rues de Notre-Dame-des-Landes sont quasiment désertes. Une bonne partie des habitants (2144 en 2016) travaillent sur Nantes. Et quand on évoque le dossier de l'aéroport, ils sont rares à vouloir s'exprimer. Ce dossier n'a que trop duré pour tout le monde confirme Julien Durand, opposant historique au projet au sein de l'Acipa. En majorité, les habitants de la commune étaient opposés à l'aéroport.

Pour retrouver le calme dans le secteur, les habitants ont dû attendre la fin du printemps et de l'évacuation de la zad avec des forces de l'ordre en nombre. Croisée dans le salon de coiffure, Claudine apprécie de pouvoir réemprunter les routes qui ont été fermées à la circulation pendant des mois. 

Les habitants constatent aussi que désormais leur village est connu dans toute la France et même au-delà des frontières. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess