Climat – Environnement

Nouvelle attaque du loup en Ardèche

Par Germain Treille, France Bleu Drôme-Ardèche vendredi 20 juin 2014 à 6:00

Les carcasses des animaux attaqués sur le plateau ardéchois
Les carcasses des animaux attaqués sur le plateau ardéchois © Radio France

Selon les éleveurs ovins, un loup a tué, dans la nuit de mercredi à jeudi, une brebis et trois agneaux à Usclades-et-Rieutord sur le plateau ardéchois. Les attaques se multiplient depuis deux semaines selon eux. De plus en plus inquiets, les éleveurs ont mené hier, à Aubenas, une opération coup de poing devant la permanence de la députée socialiste Sabine Buis.

Le ras-le-bol de Dominique Arcis, l'éleveur qui a perdu 4 bêtes

L'image est forte. Les carcasses des animaux déposées devant les locaux de la parlementaire socialiste qui n'était pas présente. Les éleveurs ovins, à bout de nerfs, réclament des élus l'éradication du loup dans le département. Le prédateur aurait tué en deux semaines une quinzaine de bêtes selon eux. Lundi dernier, ils avaient déjà manifesté devant la Préfecture de Privas. L'État a d'abord annoncé l'établissement d'une zone de présence du loup autour de la commune du Cellier-du-Luc, là où le loup a été pris en photo l'an dernier. Ensuite, les autorisations de tirs seront plus simples à l'avenir.

La manifestation des éleveurs ovins à Aubenas - Radio France
La manifestation des éleveurs ovins à Aubenas © Radio France - Germain Treille

Les mesures sont jugées insuffisantes pour les éleveurs. Leur revendication est simple : plus aucun loup en Ardèche. Et désormais ils se tournent vers leurs représentants politiques. "Sans trop d'espoir" glisse, désabusé, l'un d'entre eux. Une nouvelle action des éleveurs est prévue samedi matin à Mézilhac. Une opération de sensibilisation du public à la menace que fait peser le loup en Ardèche.