Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Onze nouveaux arbustes ont attrapé la bactérie Xylella Fastidiosa dans les Alpes-Maritimes

jeudi 7 septembre 2017 à 22:15 Par Florian Cazzola, France Bleu Azur

Six nouveaux foyers de Xylella Fastidiosa, une bactérie tuant certains végétaux, ont été découverts dans les Alpes-Maritimes. Au total, ce sont 11 arbustes qui sont infectés sur les communes d'Antibes, Villeneuve-Loubet, Mougins et Biot.

La bactérie tueuse de végétaux arrive sur la Côte d'Azur: des mesures déjà mises en oeuvre
La bactérie tueuse de végétaux arrive sur la Côte d'Azur: des mesures déjà mises en oeuvre © Maxppp - Frantz Bouton

Alpes-Maritimes, France

La bactérie Xylella Fastidios fait de nouveau parler d'elle. 11 arbustes d'Antibes, Villeneuve-Loubet, Mougins et Biot ont été infectés ces dernières semaines.

Deux mesures sont mises en place pour limiter la prolifération de la bactérie

Après la découverte d'un foyer de Xylella fastidiosa, deux mesures sont systématiquement appliquées d'après les directives de la Commission européenne, transmises par la suite à tous les états membres. La première, c'est la mise en place d'une délimitation de 100 mètres autour de l'arbuste contaminé. Dans ce rayon, il faut bien évidemment arracher tous les végétaux qui ont attrapé cette bactérie. Mais il faut aussi désinfecter tous les arbustes, plantes, arbres qui sont dans cette zone.

Un autre périmètre de 10 kilomètre est ensuite mis en place. Et tous les végétaux situés à l'intérieur n'ont pas le droit d'en sortir. En clair, un pépiniériste installé dans cette zone, ne peut pas vendre ses productions au-delà du périmètre.

Les premiers cas datent de 2015

Les premières inquiétudes remontent au printemps 2015. A l'époque, les oléiculteurs des Alpes-Maritimes demandent au ministère de l'agriculture d'interdire l'importation de tous les végétaux depuis l’Italie, c'est là-bas que les premiers foyers avaient été découverts. Cette interdiction ne fait que retarder l'arriver de la bactérie. Car, en octobre 2015, on découvre le premier cas de Xylella Fastidiosa, à Nice, sur un Polygale à feuilles de Myrte, une petite fleur violette.

Depuis 27 foyers ont été découverts dans la région PACA, dont 23 pour le seul département des Alpes-Maritimes.