Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Nouvelle réglementation de la cueillette des champignons en Lozère

mercredi 7 novembre 2018 à 16:07 Par Saïd Makhloufi, France Bleu Gard Lozère

En Lozère, la réglementation de la cueillette des champignons fait l’objet d’un nouvel arrêté préfectoral en date du 22 octobre 2018.

la cueillette est autorisée dans les limites de 10 litres/personne/jour pour toute espèce de champignons sauf la pleurote de Panicaud, dite « oreillette » qui est limitée à 2 litres/personne/jour
la cueillette est autorisée dans les limites de 10 litres/personne/jour pour toute espèce de champignons sauf la pleurote de Panicaud, dite « oreillette » qui est limitée à 2 litres/personne/jour © Radio France - SAID MAKHLOUFI

Lozère, France

L'arrêté préfectoral précise notamment le régime d’autorisation portant sur les volumes prélevés, les procédés de cueillette et les sanctions encourues en cas de non-respect des dispositions concernant les volumes récoltés. Il renouvelle l’arrêté préfectoral en vigueur du 10 septembre 2007 pour intégrer de nouvelles dispositions réglementaires du code forestier portant sur le régime de sanctions, les volumes de cueillette autorisés étant inchangés par ailleurs. 

Il est rappelé qu’en vertu du droit de propriété, les champignons appartiennent au propriétaire du sol où ils se développent. Une tolérance est cependant admise. Ainsi, sur les parcelles dont l’accès n’est pas réservé ni matérialisé par des panneaux visibles implantés en limite des propriétés concernées, la cueillette à caractère familial est tacitement autorisée dans les limites de 10 litres/personne/jour pour toute espèce de champignons sauf la pleurote de Panicaud, dite "oreillette" qui est limitée à 2 litres/personne/jour. Ces limites ne s’appliquent pas aux propriétaires et ayants droit des terrains concernés. Sur les terrains dont l’accès est réservé et matérialisé, tout ramasseur de champignon en dehors du propriétaire et de ses ayants droit doit être porteur d’une autorisation écrite du propriétaire.

Cet arrêté est applicable dans le département de la Lozère à l’exclusion du coeur du Parc national des Cévennes qui dispose d’une réglementation spéciale.