Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Nouvelle tempête attendue sur les côtes de la Manche dans la nuit de mardi à mercredi

Manche, France

Après Carmen, voici Eleanor : les tempêtes se suivent. La Manche fait partie des 48 départements français placés en vigilance orange jusqu'au mercredi 3 janvier 6h (mercredi), pour vents forts, vagues et submersion.

La Manche est placée en vigilance orange vents forts, vagues et submersions
La Manche est placée en vigilance orange vents forts, vagues et submersions © Maxppp - Philippe Chérel

Des vents forts sont attendus dans la nuit de mardi 2 à mercredi 3 janvier avec des rafales de 90 à 110 km/h dans les terres et jusqu’à 110 à 130 km/h sur les côtes de la Manche. Au total, 48 départements ont été placés en alerte orange aux vents violents à cause de la tempête Eleanor.

La  dépression va générer de très fortes vagues. Il y a donc également des risques de submersion sur certains zones littorales car ce sont les grandes marées, avec un coefficient de 106  ce mercredi matin.

"On ne sait pas trop ce qu'on fait ce mercredi" - Guillaume Lenoir, pêcheur granvillais

Un nouveau coup de tabac sur nos côtes qui n'est pas sans incidence pour les professions de la mer. En ce qui concerne le trafic maritime, le ferry de la Stena Line, qui assure chaque mercredi la liaison Rosslare-Cherbourg, a été annulé : il reste à l'abri dans son port en Irlande. 

Un temps "galère" pour les pêcheurs

Pour les pêcheurs aussi, on scrute l'évolution des conditions météo. Des tempêtes à répétition, ça a un impact sur l'activité. "C'est galère ! ça pêche moins : au moins un tiers de moins", explique le Granvillais Guillaume Lenoir, qui pêche la coquille Saint-Jacques en ce moment au large de Saint-Malo. "On ne sait pas trop ce qu'on fait ce mercredi. On annonce des vents de nord-ouest. C'est le bordel ! Ce n'est pas extraordinaire d'avoir des coups de vent comme ça, mais ça fait longtemps qu'on avait pas eu ça. C'est costaud", ajoute le marin. 

Comme souvent en cas de tempête, une vingtaine de navires de commerce se sont mis à l'abri au large de Saint-Vaast-La-Hougue mardi soir. 

Mardi à 18 heures, une vingtaine de navires se sont mis à l'abri au large de Saint-Vaast-La-Hougue
Mardi à 18 heures, une vingtaine de navires se sont mis à l'abri au large de Saint-Vaast-La-Hougue © Radio France - Capture d'écran site marinetraffic.com

La Manche est aussi maintenue en vigilance jaune pour crues.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess