Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Nucléaire : des tensions au sein des commissions locales d'information

-
Par , , France Bleu Cotentin

Greepeace ou encore France Nature Environnement : les associations antinucléaires ont décidé de boycotter les Commissions Locales d'Information (CLI) sur le nucléaire dans la Manche. Elles estiment ne plus y être représentées.

La centrale nucléaire de Flamanville : vue d'un réacteur (2011).
La centrale nucléaire de Flamanville : vue d'un réacteur (2011). © Maxppp

Crispation au sein des commissions locales d'information des sites nucléaires du Cotentin. Les associations environnementales ont décidé de suspendre leur participation aux réunions après un incident lors de l'élection du bureau de la CLi Flamanville le mois dernier. Selon les associations, comme Greenpeace, le CRILAN (comité de réflexion, d'information et de lutte antinucléaire), France Nature Environnement ou encore l'ACRO (association pour le contrôle de la radioactivité de l'ouest), il y aurait la volonté de les écarter.

Le vote annulé

Le conseil général de la Manche a été saisi et, au vu des dysfonctionnements lors de l'élection du bureau de la CLI de Flamanville le 17 octobre dernier, le vote du bureau a été annulé. Mais les associations environnementales attendent plus pour revenir siéger lors des CLI.

Les associations antinucléaires du Cotentin suspendent leur participation aux commissions locales d'information (CLI).

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu