Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Opération arrachage des algues invasives au lac du Salagou

-
Par , France Bleu Hérault

Le lagarosiphon est une plante aquatique très invasive qui prolifère dans le lac du Salagou. Ce samedi, deux sessions d'arrachage de cette algue étaient organisées pour nettoyer le lac et rendre à nouveau la plage accessible aux baigneurs.

À l'aide de râteaux ou à la force de leurs bras, les bénévoles enlèvent les algues
À l'aide de râteaux ou à la force de leurs bras, les bénévoles enlèvent les algues © Radio France - Sophie Eychenne

Octon, France

Elle est normalement issue des aquariums... Cette plante, c'est le lagarosiphon, il prolifère depuis plusieurs années dans le lac du Salagou. Il faut donc l'enlever, encore et toujours. Ce samedi, deux sessions de nettoyage étaient organisées par Julien, le gérant de la guinguette nautique, sur les rives d'Octon. "Tous les endroits qui sont un peu à l'abri du vent sont infestés par la plante aquatique", explique-t-il. "Elle se protège elle-même, il suffit qu'elle fasse une petite bande près de la berge, et ensuite elle va protéger la bande d'après, ça gagne du terrain au fur et à mesure."

Plonger les mains dans la vase

Avec une petite dizaine de bénévoles, Julien plonge ses mains dans la vase et arrache de grosses poignées d'algues. Une tâche peu agréable, mais obligatoire pour la préservation des lieux. "Si on ne fait rien, le phénomène s'accentue et ça va complètement supprimer cet endroit-là", déplore-t-il.

Si on ne fait rien, le phénomène s'accentue et ça va complètement supprimer cet endroit-là

Les bénévoles transportent les tas d'algues dans des canoës pour les rapporter sur la berge plus rapidement - Radio France
Les bénévoles transportent les tas d'algues dans des canoës pour les rapporter sur la berge plus rapidement © Radio France - Sophie Eychenne

Pendant plus de deux heures, les participants enlèvent de grosses quantités de lagarosiphon. Certains utilisent des râteaux et même un canoë pour rapporter les algues sur les rives du lac. L'organisation est primordiale selon Julien : "On essaie d'être assez méthodiques, de rester groupés. Avec les râteaux, on essaie d'arracher les rhizome qui donnent naissance à cette plante. C'est comme les mauvaises herbes : si on arrache la racine, ça revient moins vite que si on ne fait que la couper."

Julien explique pourquoi il faut absolument arracher le lagarosiphon

Pour la première fois, la communauté de communes du Clermontais viendra elle-même récupérer les tas d'algues sur les rives du lac du Salagou, pour les apporter ensuite à la déchetterie verte d'Octon.

Pendant plus de deux heures, les bénévoles ont arraché de grosses quantités de lagarosiphon