Climat – Environnement

Orages dans le Poitou : les dégâts sont importants dans le parc du château des Ormes

Par Marie-Coralie Fournier, France Bleu Poitou mercredi 14 septembre 2016 à 15:52

Les portails du parc sont obstrués par des arbres couchés.
Les portails du parc sont obstrués par des arbres couchés. © Radio France - Stéphane Savigny, château des Ormes

Plusieurs dizaines d'arbres sont arrachés et sectionnés dans le parc du château des Ormes, dans la Vienne, à cause des orages de ce mardi soir. Pour l'intendant du château, les dégâts sont comparables à ceux de la tempête de 1999.

Les orages de ce mardi soir ont provoqué des dégâts importants dans le parc ancien du château des Ormes, dans le Nord de la Vienne.
Selon l'intendant du château, une cinquantaine d'arbres ont été arrachés et couchés par les fortes rafales de vent.

"On était dans la salle à manger, la porte s'est ouverte, il y a eu un gros souffle" raconte Stéphane Savigny, l'intendant du château, qui s'est ensuite barricadé à l'intérieur des bâtiment, en redoutant les dégâts. "Ça n'a pas duré très longtemps, je dirais 1h ou 1h30"

Nous avons fermé les volets des 270 fenêtres du château" - l'intendant, Stéphane Savigny.

Et effectivement, en faisant le tour de la propriété ce mercredi matin, il constate l'étendue de la catastrophe : des arbres couchés, arrachés, sectionnés. Stéphane Savigny estime qu'une cinquantaine d'arbres sont par terre, certains étant des arbres centenaires.

Les branchages ont envahi les allées du parc. - Radio France
Les branchages ont envahi les allées du parc. © Radio France - Stéphane Savigny, château des Ormes

Tous les portails du parc sont obstrués par les branchages et les troncs. Les feuilles et les bois des arbres sont étalés dans les allées, et dans le jardin, aux abords de la pelouse.

Des arbres ont été sectionnés.  - Radio France
Des arbres ont été sectionnés. © Radio France - Stéphane Savigny, château des Ormes

"Je n'ai jamais vu ça", confie Stéphane Savigny, qui compare les dégâts à ceux des grandes tempêtes :

Pour moi c'est comparable à la tempête de 1999"

L'intendant s'est donc mis au travail dès ce mercredi matin pour déblayer les allées, les entrées et les jardins. Objectif : que tout soit propre pour les Journées du Patrimoine ce week-end.

Partager sur :