Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Coulée de boue dans les Côtes d'Armor : "j’ai pris mes enfants, on s’est réfugié chez des voisins"

lundi 4 juin 2018 à 19:11 Par Johan Moison, France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel et France Bleu

A Saint-Brandan (Côtes d’Armor), l’heure est au nettoyage après qu’une coulée de boue a traversé une partie de la commune dimanche soir.

Sébastien a posé une journée de congé pour pouvoir nettoyer sa terrasse et sa maison après la coulée de boue
Sébastien a posé une journée de congé pour pouvoir nettoyer sa terrasse et sa maison après la coulée de boue © Radio France - Johan Moison

Saint-Brandan, France

Sous la pluie, en cirés verts, Claire et Ludovic nettoient la terrasse de leur maison avec un jet d’eau et une pelle. "C’est la terre du champ qui est en face", raconte Ludovic, "elle s’est arrêtée aux portes de la baie vitrée". Pas simple à nettoyer. "C’est de la boue, ça colle, il faut gratter", sourit Claire. "On va essayer de faire des barrages pour la prochaine fois", ajoute Ludovic. 

La garderie municipale située en contrebas d’un champ de maïs a aussi été touchée et il a fallu reloger 70 enfants dans la salle polyvalente

L'heure du nettoyage à Saint-Brandan dans les Côtes d'Armor après le violent orage, le reportage de Johan Moison

La garderie muncipale a été fermée après la coulée de boue  - Radio France
La garderie muncipale a été fermée après la coulée de boue © Radio France - Johan Moison

Le maïs vient d’être semé, il n’y a pas de talus, il n’y a rien pour arrêter la boue, regrette le maire Fabrice Le Hégarat. 

Plus bas dans la commune, les services techniques de la mairie ont installé une benne devant chez Sébastien. "J’ai déjà évacué une quinzaine de brouettes de gravats, il y avait 47 centimètres d’eau devant chez moi", explique un balai à la main ce sinistré qui a dû poser une journée de congé pour nettoyer. 

"Tout est allé très vite", raconte Sébastien

La benne installée devant chez Sébastien, un sinistré - Radio France
La benne installée devant chez Sébastien, un sinistré © Radio France - Johan Moison

Mon canapé flottait sur 47 centimètres d'eau sur la terrasse, explique Sébastien

"J’ai un ruisseau qui fait une quarantaine de centimètres de large et qui s’est transformé en une rivière de 3 ou 4 mètres de large", poursuit-il, "j’ai pris mes enfants, ma femme, on s’est réfugié chez des voisins". "Nous habitons ici depuis 10 ans, on a déjà eu des petits orages mais jamais comme ça, heureusement nos dommages matériels sont limités mais ce n’est pas le cas de tout le monde".