Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Orages en Gironde : une semaine après, Le Taillan-Médoc constate les dégâts

samedi 21 juillet 2018 à 7:04 Par Thomas Coignac, France Bleu Gironde

La commune du Médoc avait particulièrement été touchée par l'orage de dimanche dernier. Ses maraîchers et viticulteurs, tout comme certains bâtiments de la commune, qui pourrait faire une demande de reconnaissance de catastrophe naturelle.

La maire du Taillan, Agnès Versepuy et la sénatrice de Gironde Nathalie Delattre, accueillies par Nicolas Capeyron, agriculteur (de gauche à droite).
La maire du Taillan, Agnès Versepuy et la sénatrice de Gironde Nathalie Delattre, accueillies par Nicolas Capeyron, agriculteur (de gauche à droite). © Radio France - Thomas Coignac

Le Taillan-Médoc, France

A BioMajolan, un maraîcher du Taillan-Médoc, il n'y a plus de salade. Dimanche, en 30 minutes, l'orage et la grêle ont dévasté les deux hectares cultivés par Nicolas Capeyron et son équipe. Un manque à gagner qu'il estime à environ 50 000 euros, soit le quart de son chiffre d'affaire habituel. Et comme il ne peut pas replanter des salades tout de suite, ses clients n'en verront pas la couleur avant la fin août.

Alors, même si la visite, ce vendredi, de la maire de Talence, Agnès Versepuy et la sénatrice de la Gironde, Nathalie Delattre, lui a donné un peu de baume au cœur, elle ne l'a pas rendu optimiste pour autant. "Elles sont dans l'écoute, dans le dialogue, mais elles ne peuvent pas faire grand chose pour nous", se désole-t-il. Avant de se reprendre, "si, elles peuvent nous aider à obtenir des permis de construire pour acheter des serres, ou des abris anti-grêle"

Nathalie Delattre s'est d'ailleurs engagée à faire des propositions en ce sens, au Sénat, à Bordeaux Métropole, et à la Préfecture. Ce dimanche, avec Agnès Versepuy, elles ont arpenté les rues du Taillan-Médoc. Recueillant les témoignages des viticulteurs du château du Taillan, mais aussi d'habitants. Tous ont décrit les grêlons, de la taille de balles de tennis, qui se sont abattus sur le Haut-Médoc, pendant 30 à 45 minutes, au moment de la finale de la Coupe du monde. 

Les explications d'Agnès Verspeuy, maire du Taillan-Médoc.

La mairie du Taillan-Médoc avait annoncé, dans un premier temps, qu'elle allait remplir un dossier pour que l'Etat reconnaisse une situation de catastrophe naturelle. Mais, à la vue des témoignages des habitants, la Ville n'en est plus si sûre. Elle doit étudier les dossiers des sinistrés, notamment le montant de leurs franchises. 

Nathalie Delattre constate les dégâts sur les photos. - Radio France
Nathalie Delattre constate les dégâts sur les photos. © Radio France - Thomas Coignac