Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Intempéries : des centaines de naufragés de la route dans la Loire et un blessé grave en Corse

dimanche 28 octobre 2018 à 12:47 - Mis à jour le mardi 30 octobre 2018 à 8:22 Par Adrien Bossard, Olivier Uguen et Germain Arrigoni, France Bleu, France Bleu Saint-Étienne Loire et France Bleu RCFM

Ce mardi matin, 17 départements du Massif central jusqu'aux Ardennes sont placés en vigilance orange neige et verglas par Météo France. Dans la Loire et la Haute-Loire notamment des centaines d'automobilistes sont coincés sur les routes. En Corse, la tempête Adrian a fait un blessé grave.

Un épisode neigeux précoce a surpris des milliers d'automobilistes dans la Loire.
Un épisode neigeux précoce a surpris des milliers d'automobilistes dans la Loire. © Maxppp -

Après un lundi déjà agité dans le Sud de la France, l'hiver s'installe encore un peu plus et toujours plus loin en France. Ce mardi matin à la première heure, Météo France a placé 17 départements du Massif central aux Ardennes en passant par la Bourgogne et le Centre en vigilance orange neige et verglas. Cet épisode neigeux très précoce et soudain a surpris des centaines d'automobilistes notamment dans la Loire et la Haute-Loire. Des centres d'hébergement d'urgence ont été ouverts par les préfectures.

En Haute-Corse, la vigilance rouge aux vents violents a été levée dans le bulletin réactualisé de Météo France, mais on apprend ce mardi matin, qu'un homme a été gravement blessé. Il a été heurté violemment par un portail au plus fort de la tempête en Balagne, rapporte France Bleu RCFM. Pris en charge, il a été évacué par les pompiers sur l'hôpital de Bastia.

Des centaines de naufragés de la route dans la Loire et la Haute-Loire

Dans la Loire et la Haute-Loire, près d'un millier d'automobilistes sont coincés sur les routes et autoroutes autour du Pertuis, à Yssingeaux, Firminy, Monistrol-sur-Loire et de nombreuses autres communes. À Saint-Étienne également la circulation est extrêmement compliquée. Dans la Loire, environ 70 000 foyers sont privés d'électricité notamment autour de Firminy, selon Enedis. En Haute-Loire, ils étaient encore 4 000 sans courant.

Sur le reste de la France, des chutes de neige au dessus de 400 à 600 mètres sont en cours sur le Massif Central et atteignent le Limousin à l'Ouest, et le Centre au Nord. Elles continuent aussi de s'étendre vers la Bourgogne. 

Ainsi à 6 heures, on relevait 4 cm de neige à Nevers et Bourges, 13 cm à Château-Chinon, 16 cm à Saint-Étienne, 4 cm à Vichy, 6 cm à Grenoble Saint-Geoirs, 9 cm à Aurillac, 16 cm à Ussel. Côté Bourgogne et Centre, les précipitations en cours perdureront jusqu'en début de matinée de façon ponctuelle d'après Météo France, puis l'accalmie définitive se dessinera par le sud de l'Auvergne jusqu'au nord de Rhône-Alpes. Dans les Ardennes et en Champagne, on attend encore quelques centimètres sur la Marne et les Ardennes. En milieu de journée ces chutes de neige s'atténueront partout, précise Météo-France.

À 8h30, 195 000 foyers étaient privés d'électricité en France après les fortes chutes de neige et de pluie qui ont abîmé le réseau électrique. Les principales régions touchées sont "Auvergne Rhône Alpes, Centre Val de Loire, Centre Limousin", a précisé Enedis dans un bref point d'information sur la situation à 08h30.

En Corse, la tempête Adrian s'éloigne mais a fait un blessé grave

En revanche, le temps se calme en Corse. La situation s'est améliorée après la levée de l'alerte rouge vents sur l'ensemble de l'île et la tempête Adrian qui a frappé l'île s'éloigne vers le Nord. Lundi, les quatre aéroports corses ont été fermés, ainsi que tous les ports, d'où les derniers ferrys sont partis vers 13 heures. Environ 180 passagers en partance pour Paris sont restés bloqués à l'aéroport d'Ajaccio. Les rafales de vent ont aussi provoqué des coupures d'électricité dans toute l'île.
La préfecture de région a pris un arrêté de fermeture des commerces et de toutes les administrations ouvertes au public. La ville d'Ajaccio, presque déserte lundi après-midi, avait annoncé la fermeture de ses crèches et centres de loisirs dès dimanche soir. 

Quelque 300 personnes ont en outre été évacuées préventivement de deux campings dans la région de Dico, dans le sud de l'île. C'est la première fois de son histoire que la Corse-du-Sud a été placée en vigilance rouge. L'autre département de l'île, la Haute-Corse l'avait été, il y a deux ans, pour un risque d'inondations.

La préfecture de Haute-Corse a demandé à la population de rester confinée. Les établissements recevant du public ont été fermés et le trafic aérien suspendu dans les quatre aéroports corses. Le trafic ferroviaire est également interrompu sur toute l'île jusqu'à mardi matin. À 19h30 lundi, 16.500 foyers étaient privés d'électricité selon EDF.

Vigilances levées également dans le Sud Est de la France, largemùent arrosé lundi après-midi/ Da,ns le Var, une mini-tornade a même secoué la commune de Tanneron. Dans les Alpes-Maritimes, le préfet Georges-François Leclerc avait demandé dans un communiqué "aux maires des communes du littoral ou disposant de campings situés en bordure de cours d'eau sur leur territoire, de se rapprocher des propriétaires des établissements afin que les occupants soient mis en sécurité"

Les autorités recommandaient également d'être vigilant sur les routes et sentiers littoraux : "s'éloigner des cours d'eau, ne pas aller dans les sous-sols et ne pas s'aventurer sur une route inondée".