Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Orléans Métropole : bientôt un système d'alerte pour informer les habitants en cas de danger

jeudi 8 novembre 2018 à 17:59 Par Cyrille Ardaud, France Bleu Orléans

Dès 2019, en cas d'inondation, de risque technologique, d'attentat ou encore d'intempéries, les habitants d'Orléans Métropole seront informés en temps et en heure grâce à un système d'alerte par des appels et des SMS.

C'est suite aux inondations de 2016 que l'idée de ce système d'alerte est née.
C'est suite aux inondations de 2016 que l'idée de ce système d'alerte est née. © Radio France - Léo Viandier

Orléans, France

C'est un simple SMS ou un appel rapide qui pourrait potentiellement vous sauver la vie. Dès le début de l'année 2019, la Métropole orléanaise va mettre en place un système d'alerte en cas d'inondation, de risque technologique ou sanitaire, d'attentat, de pic de pollution ou même d'intempéries. Les habitants concernés seront prévenus par message ou appel dès qu'un danger est signalé. 

Des alertes lancées par la Métropole ou les maires des communes

Des informations qui sont remontées par les différents acteurs du territoire : les secours, les services de la préfecture ou encore des entreprises comme EDF ou ENGIE. Ces informations seront ensuite communiquées aux habitants concernés géographiquement via ce dispositif. Christian Braux est vice-président de la métropole en charge des risques majeurs : "Si c'est une information d'intérêt général, l'alerte peut-être lancée par la Métropole pour l'ensemble du territoire. Si ça rentre dans les compétences du maire, comme une inondation avec évacuation, ce sera le maire de chaque commune qui décidera."

Des points réguliers pour suivre l'évolution du danger

L'avantage avec ce système de messages, c'est qu'il permettra de tenir au courant les habitants au fur et à mesure que la situation évolue. Grégory Galvez, chef de projet à la métropole prend l'exemple d'une inondation : "Dans un premier temps il y aura une alerte pour prévenir la population qu'un risque éventuel de crue peut survenir. Si on est sur une montée encore plus importante, on demandera aux personnes de se préparer à une évacuation. Si la Loire va au delà des 4,60m, il y aura un message appelant à évacuer."

Et sur le même principe, il sera possible d'informer les usagers que la situation est revenue à la normale, pour qu'ils puissent rentrer chez eux. 

Sur la base du volontariat

Pour que ce système soit réellement efficace, il faut que les coordonnées d'un maximum de personnes soit dans la base. Une partie a déjà été collectée grâce aux annuaires téléphoniques, mais dès le début de l'année, chacun pourra renseigner les siennes. Une démarche qui ne sera pas obligatoire et qui sera effectuée via internet ou dans les mairies.

Ce système d'alerte est actuellement en test dans 3 communes de la métropole : Fleury les Aubrais, Saint-Cyr-en-Val et Boigny-sur-Bionne. Une expérimentation en situation réelle sera réalisée lors d'un exercice grandeur nature sur les inondations organisé la semaine prochaine.