Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Orléans : un millier de personnes ont marché pour le climat

samedi 8 décembre 2018 à 17:53 Par Cyrille Ardaud, France Bleu Orléans

Un millier de personnes environ ont marché ce samedi à Orléans pour le climat. Une manifestation organisée par le collectif Il est encore temps. Si tous les manifestants étaient présents pour défendre l'environnement, les revendications étaient multiples.

Environ un millier de personnes s'est mobilisé pour le climat à Orléans ce samedi
Environ un millier de personnes s'est mobilisé pour le climat à Orléans ce samedi © Radio France - Cyrille Ardaud

Orléans, France

Dire non au nucléaire ou à la pêche électrique, protéger les oiseaux, réclamer plus d'énergies renouvelables... les revendications étaient nombreuses ce samedi après-midi dans le cortège de la marche pour le climat. 

Des marches pour le climat partout en France

Environ un millier de personne s'est rassemblé pour défiler entre le parc Pasteur, et le nord du pont Thinat. La manifestation s'est également arrêtée un moment devant le siège d'Orléans Métropole. Organisé par le collectif Il est encore temps, cette marche fait suite à un premier événement, en septembre, qui avait rassemblé entre 1 000 et 2 000 personnes. Par ailleurs, ce samedi des événements similaires avaient lieu partout en France, comme à Paris, Bordeaux, Niort et bien d'autres.

Les revendications étaient multiples : non au nucléaire ou à la pêche électrique, plus d'énergies renouvelables...  - Radio France
Les revendications étaient multiples : non au nucléaire ou à la pêche électrique, plus d'énergies renouvelables... © Radio France - Cyrille Ardaud

Parmi les manifestants, il y a Sarah. À son niveau, elle essaie d'agir en faveur de l'environnement. Mais elle a du mal à comprendre que l'écologie ne soit pas la principale préoccupation de tous : "C'est grave ce qu'il se passe. Tout le monde devrait être dans la rue. Pour nos gouvernants on dirait que l'écologie c'est juste un truc comme ça, mais non ! C'est une catastrophe ce qui est en train d'arriver." elle poursuit : "Quand on entend Trump dire qu'il n'y a pas de problème de climat, mais ce n'est pas possible !"

Gilets verts et gilets jaunes, même combat ?

À peu de choses près, la manifestation de samedi a rassemblé autant de personnes que celle de septembre. Et pourtant le contexte est un peu différent, en plein mouvement des gilets jaunes. Si certains craignaient que cette manifestation soit balayée par d'autres actualités, pour Bernard, être gilet jaune et écologiste, ce n'est pas incompatible : "On a voulu opposer les gilets jaunes et les défenseurs de la taxe carbone, alors qu'en réalité il n'y a pas tant de différences. Moi je suis pour une taxe sur le diesel mais il faut que l'on permette aux gens qui vivent dans les zones rurales de se déplacer, ça passe par plus de transports en commun."