Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Ouragan Florence : 1,7 million d'habitants évacuent l'Est des États-Unis

mercredi 12 septembre 2018 à 7:22 Par Valentine Letesse, France Bleu

L'ouragan Florence doit frapper l'Est des États-Unis tôt ce jeudi 13 septembre. Les États de Caroline du Sud, Caroline du Nord, Virginie, Maryland et la capitale fédérale Washington ont déclaré l'état d'urgence. Plus d'un million et demi d'habitants évacuent.

Un bar Tiki évacué avec le message "FLO AWAY" sur l'île de Topsail, en Caroline du Nord, avant l'arrivée de l'ouragan Florence.
Un bar Tiki évacué avec le message "FLO AWAY" sur l'île de Topsail, en Caroline du Nord, avant l'arrivée de l'ouragan Florence. © AFP - Logan Cyrus / AFP

"Ne mettez pas votre vie en danger en essayant d’affronter ce monstre" avertit le gouverneur de Caroline du Nord, Roy Cooper. La côte Est des Etats-Unis s'apprête à affronter le premier gros ouragan de la saison. L'un des plus violents également de son histoire. 

C’est un ouragan extrêmement dangereux, peut être meurtrier et unique dans l’histoire. - Roy Cooper, le gouverneur de Caroline du Nord.

Des décrets d'évacuation ont été pris pour 1,7 million d'habitants dans les États de Caroline du Sud, de Caroline du Nord, de Virginie, du Maryland et dans la capitale fédérale Washington.

Pour convaincre la population de ne pas rester sur place, les autorités lancent des messages catastrophistes, comme celui du gouverneur de Caroline du Nord. "Cette tempête est monstrueuse. Elle est énorme et violente. [...] C’est pourquoi j’ordonne l’évacuation de toutes les îles qui se trouvent au large de nos côtes" a déclaré Roy Cooper.

Les autorités ont déjà évacué plus d'un million et demi d'habitants vers l'intérieur des terres. Les supermarchés sont pris d'assaut, les fenêtres calfeutrées et des files de voitures interminables se forment sur les routes du littoral. 

Des vents à 220 km/h et 63 cm de pluie

Les habitants "doivent s'attendre à des coupures d'électricité, des destructions de bâtiments, de routes et de ponts, ainsi qu'à des inondations d'envergure, des dégâts qui peuvent potentiellement faire des victimes" avertit Jeffrey Byard, un responsable de la Fema à Washington, l’agence fédérale des situations d'urgence.

L'ouragan Florence, classé en catégorie quatre sur cinq, amènera avec lui de fortes chutes de pluie. Les autorités s'attendent à des précipitations pouvant atteindre par endroits 63 cm et donc, à des inondations majeures avec des montées d'eau de 35 à 50 cm. 

Deux autres dépressions suivent Florence dans l'Atlantique. Hélène, un ouragan de catégorie deux, a pris une trajectoire nord-ouest et devrait perdre progressivement en vigueur au milieu de l'océan. Quand à la tempête tropicale Isaac, qui prenait la direction des Petites Antilles, elle devrait passée plus loin que prévue de Saint-Barthélemy et de Saint-Martin, d'après les dernières prévisions.