Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Ouragan Irma : au moins quatre morts et des dizaines de blessés à Saint-Barthélémy et Saint-Martin

mercredi 6 septembre 2017 à 20:43 - Mis à jour le jeudi 7 septembre 2017 à 8:13 Par Géraldine Houdayer, France Bleu

Le bilan provisoire de l'ouragan Irma est de quatre morts et des dizaines de blessés graves sur les îles de Saint-Martin et Saint-Barthélémy, selon le Premier ministre. L'Elysée annonce que le président Emmanuel Macron se rendra "dés que possible" sur place.

Une rue de Gustavia sur l'île de Saint Barthélémy après le passage de l'ouragan Irma
Une rue de Gustavia sur l'île de Saint Barthélémy après le passage de l'ouragan Irma © AFP - Kevin Barrallon

Les services de la Sécurité civile annonçaient ce jeudi matin à 8h30 que l'ouragan Irma a fait au moins huit morts et 21 blessés graves sur les îles de Saint-Martin et Saint Barthélémy. Plus tard dans la journée, le Premier ministre Edouard Philippe a revu ce bilan à la baisse (au moins quatre morts). Emmanuel Macron a exprimé sa "profonde compassion" et sa "solidarité" pour les habitants de Saint-Martin et de Saint-Barthélemy, touchés par l'ouragan Irma, depuis la cellule de crise mise en place au ministère de l'Intérieur. "La nation toute entière est à leurs côtés, mobilisée", a déclaré le Président. "Il est trop tôt pour tirer un bilan chiffré mais je peux d'ores et déjà vous dire que ce bilan sera dur et cruel. Nous aurons à déplorer des victimes et les dégâts matériels sur les deux îles sont considérables", a-t-il annoncé.

Les secours s'organisent dans un contexte très difficile

"Nous n'avons cessé d'envoyer des secours. Il y a encore un avion qui part ce matin" a précisé ce jeudi matin le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb.

Il va falloir reconstruire des camps de fortune, des spécialistes des crises ont été envoyés de façon à permettre aux habitants de revivre"

Un pont aérien doit être mis en place dès ce jeudi entre Saint-Martin et la Guadeloupe pour acheminer des secours et éventuellement ramener des blessés. Parmi les premiers envois de matériel d'urgence, figurent des désalinisateurs, "beaucoup d'eau", "des rations de combat pour tenir pendant les premiers jours" ainsi que des tentes. Deux frégates de la marine française ont également été déroutées et vont croiser au large de Saint-Martin et Saint-Barthélémy, a annoncé M. Collomb sur franceinfo. La ministre des Outre-mer Annick Girardin, est arrivée en Guadeloupe avec prés de 150 secouristes qui vont renforcer les équipes locales. Des chiens seront également utilisés pour retrouver, le cas échéant, des personnes ensevelies sous les décombres.

L'île de Saint-Martin ravagée par le passage du cyclone

Mer déchaînée, toitures arrachées, arbres couchés, bateaux projetés sur les routes, bâtiments détruits, rues inondées : le bilan le plus dramatique concerne la partie française de l'île de Saint-Martin, avec quatre morts confirmés et une île "détruite à 95%" selon Daniel Gibbs, le président du conseil territorial. Pour Steeve Prudent , de Guadeloupe 1ère, l'un des rares journalistes présents sur l'île de Saint-Martin et que franceinfo a pu joindre peu après le passage de l'ouragan Irma, mercredi soir, "tout ce qui n'avait pas un minimum de solidité n'existe plus". Le journaliste a décrit "un paysage apocalyptique, comme si une bombe avait été lâchée" sur Marigot, le chef-lieu de l'île.

Un plan national de reconstruction "le plus rapidement possible"

"L'ensemble des services de l'Etat sont mobilisés pour rétablir les liaisons et assurer l'organisation des secours, mettre en place les reconnaissances", a annoncé le chef de l'Etat. "Les moyens financiers seront également mobilisés avec un fonds d'urgence et un plan national de reconstruction sera déployé le plus rapidement possible". Un nouveau bilan sera établi jeudi à 16h par le Premier ministre Edouard Philippe, a précisé Emmanuel Macron.

_ - Visactu
_ © Visactu - _