Climat – Environnement

Ouragan Irma : Macron annonce la création d'un mécanisme financier "d'aide d'urgence"

Par Thibaut Lehut, France Bleu mercredi 13 septembre 2017 à 17:50

Emmanuel Macron en déplacement à Saint-Martin, le 12 septembre 2017.
Emmanuel Macron en déplacement à Saint-Martin, le 12 septembre 2017. © AFP - Christophe Ena / Pool

Emmanuel Macron a annoncé ce mercredi qu'un mécanisme "d'aide d'urgence" allait être mis en place d'ici le 18 septembre pour les sinistrés d'Irma. Le chef de l'État est en déplacement sur les îles de Saint-Martin et Saint-Barthélémy, après le passage de l'ouragan.

Un mécanisme d'aide financière d'urgence sera mis en place "d'ici lundi prochain" pour les sinistrés "qui ont tout perdu" suite au passage de l'ouragan Irma à Saint-Martin et Saint-Barthélémy.

"Avoir les paiements lundi au maximum"

"Il y a des personnes qui ont tout perdu, qui sont dans le dénuement, qui sont au chômage technique, et là on va mettre en place (un mécanisme) pour que dès lundi prochain au maximum, on puisse avoir le paiement", a en effet annoncé Emmanuel Macron depuis Saint-Barthélémy, expliquant vouloir se donner le temps de "tout bien verrouiller" pour éviter "les fraudes et les abus". Après une journée passée à Saint-Martin, son hélicoptère s'est posé vers 9h40 locales (15h40 heure de métropole) à Saint-Barthélémy. Le Président s'est ensuite rendu dans la cellule opérationnelle technique mise en place à l'aéroport, où les vols commerciaux reprennent ce mercredi.

Un peu moins dévastée que Saint-Martin, l'île, où aucun décès n'a été provoqué par l'ouragan à la violence sans précédent, reste toutefois largement sans eau ni électricité. Emmanuel Macron a échangé avec des habitants et des responsables locaux, qui lui ont fait part de leur désarroi et ont réclamé de l'aide, comme en témoignent plusieurs vidéos postées sur la page Facebook du Président. Il a notamment échangé avec une famille sur les conditions d'évacuation vers la Guadeloupe, avec la mise en place de vols vers les Antilles du Sud et la métropole à prix modérés.

"Pas de risque épidémique" pour le moment

Depuis Pointe-à-Pitre, la ministre de la Santé a de son côté assuré qu'il n'y avait "aujourd'hui pas de risque épidémique" sur l'île de Saint-Martin. "Aujourd'hui l'urgence est au déblaiement, de façon à réduire les risques sanitaires", a expliqué Agnès Buzyn. "Quatre médecins épidémiologistes se sont rendus sur place dès le premier jour de façon à éviter la pullulation des moustiques, à vérifier qu'il n'y a pas de maladies émergentes".

"Pour moi la priorité c'est l'eau potable et l'assainissement des déchets", a-t-elle ajouté. "On est en train de rétablir une capacité à rester et à vivre, ou plutôt à survivre, mais avant que la vie ne reprenne comme avant il va falloir de très longs mois".

Écoutez la radio d'urgence lancée par Radio France pour les sinistrés de l'ouragan Irma

  - Aucun(e)
-