Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Ourses dans les Pyrénées : Claverina de retour en France

-
Par , France Bleu Béarn, France Bleu Pays Basque, France Bleu

La préfecture des Pyrénées-Atlantiques annonce ce vendredi que l'ourse lâchée en octobre entre Aspe et Ossau, est de retour en France, après avoir séjourné en Aragon et en Navarre.

Caméra subjective sur le dos de Claverina lors de son lâcher
Caméra subjective sur le dos de Claverina lors de son lâcher - ONCFS

Alçay-Alçabéhéty-Sunharette, France

La préfecture des Pyrénées-Atlantiques donne des nouvelles de Claverina. Elle publie un communiqué ce vendredi pour signaler le retour en France de l'ourse slovène lâchée en octobre entre Aspe et Ossau. Elle a été localisée le 25 avril dernier jeudi dans la montagne basque, sur les hauteurs de la commune d'Alçay Alçabéhéty Sunharette. C'est assez bas.     

Un réveil sur le versant Sud

Alcay Alcabehety Sunharette, c'est le bas de la Haute Soule, à mi distance entre Tardets et Licq-Athérey. Ce n'est pas de la haute montagne, même si ça reste un milieu assez sauvage. Claverina a donc hiverné en Aragon en Espagne. Une hibernation assez courte, avant de rejoindre la Navarre, et le versant Sud au dessus de la frontière française. Elle est donc maintenant dans ce secteur de la Haute Soule. Elle reste très mobile, et donc sans doute encore à la recherche de son territoire définitif. Elle explore encore. 

Pas d'ourson pour Claverina

Le communiqué confirme aussi une autre information à propos de Claverina : elle n'est finalement pas pleine. Elle était potentiellement en mesure de l’être à son arrivée dans les Pyrénées. Mais sa fécondation n'a pas prospéré pendant son hibernation. C'est courant et normal chez les ourses.

Signalons que Sorita, l'autre ourse slovène lâchée en octobre, n'est pas encore sortie de son repos hivernal.

Choix de la station

France Bleu