Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Paimpol-Bréhat : la première hydrolienne DCNS - EDF sur le départ

-
Par , France Bleu Breizh Izel

La première hydrolienne pilotée par DCNS et EDF a terminé ses essais en rade de Brest, et attend la bonne fenêtre météo pour rejoindre le site de Paimpol-Bréhat, dans les Cotes d'Armor.

la première turbine à Brest avant le départ pour Paimpol-Bréhat
la première turbine à Brest avant le départ pour Paimpol-Bréhat

A chacun sa première. Le 6 novembre Ouessant devenait la première commune en France alimentée en électricité par une hydrolienne. Une "première française" revendiquée par l'industriel quimpérois Sabella qui avait immergé quelques semaines auparavant son démonstrateur D-10 dans les puissants courants du Fromveur .  L'industriel  DCNS et EDF viennent d’annoncer le prochain raccordement de leurs deux  premières  turbines au réseau électrique des Cotes d'Armor. "La  la première connexion au monde  d'une ferme hydrolienne", affirme Christophe Dorignac, responsable production énergies marines renouvelables (EMR), à DCNS.

En attente d'une bonne fenêtre météo

Deux turbines immergées par 35 à 40 mètres de fond entre Paimpol et l'île de Bréhat devraient être raccordées au réseau  "avant la fin de l'hiver" .  La première machine a terminé ses essais en rade de Brest. L'équipage de la barge attend une bonne fenêtre météo pour rejoindre le site. Sans doute la semaine prochaine . La deuxième hydrolienne est en cours d'assemblage. Un travail qui a mobilisé plus de 250 personnes sur les chantiers de Brest et Lorient.

Les deux turbines, 16 mètres de diamètre et 300 tonnes chacune, pourront développer une puissance maximale de 2 mégawatts, "ce qui correspond à une alimentation de 2000 personnes", explique Christophe Dorignac. Le cout global du projet est estimé à 40 millions d'euros.

"Une première mondiale"

"Les deux machines formeront un système, une première mondiale, qui sera connecté via un câble de 16 kilomètres au poste de raccordement de Ploubazlanec", explique Rémi Courtial, chef de projet à EDF. Le site de Paimpol-Bréhat pourrait accueillir quatre machines.

DCNS et EDF sont également lauréats d'un appel à projets pour l'installation d'une ferme de sept hydroliennes qui seront immergées dans les courants sous-marins du Raz-Blanchard (Manche). Les machine seront assemblées à Cherbourg.

Avant la construction de ces deux hydroliennes, DCNS et EDF avaient testé dès 2011 un prototype,  l' Arcouest, mais la turbine expérimentale était restée six mois au fond de la rade de Brest après l'avarie d'une barge lors de sa remontée, d'ou une retard dans le projet.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess