Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Parc éolien en mer Dieppe - Le Tréport : les analyses des fonds marins ont commencé

jeudi 19 juillet 2018 à 19:22 Par Sixtine Lys, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) et France Bleu Picardie

Une nouvelle phase d'étude scientifique comment dans le projet de parc éolien en mer, au large de Dieppe et du Tréport : la campagne géotechnique, qui va durer jusqu'à octobre. Le but est d'étudier les fonds marins, pour élaborer les fondations des 62 futures éoliennes.

La plateforme Excalibur, hissée sur ses huit pieds au large de Dieppe.
La plateforme Excalibur, hissée sur ses huit pieds au large de Dieppe. © Radio France - Sixtine Lys

Dieppe, France

On la voit depuis la plage de Dieppe quand il fait beau, cette plateforme rouge, perchée sur ses huit pieds, au dessus de la mer. Christophe Leblanc est directeur du développement pour le projet éoliennes en mer Dieppe-Le Tréport : "C'est une barge de soixante mètres de long environ. Ses huit jambes descendent pour se positionner et s'appuyer sur le sol marin. Ensuite, c'est la barge qui va se lever au-dessus du niveau de la mer.

La mission d'Excalibur jusqu'au mois d'octobre, c'est de forer les fonds marins, là où les éoliennes seront positionnées. "Une grosse perceuse vient faire le forage au fond de la mer, elle prélève la carotte, pour la remonter à bord du navire. Ensuite, la plateforme redescend sur l'eau, ses pieds remontent, et le remorqueur l'emmène jusqu'à la position suivante."

Les résultats vont déterminer les fondations des éoliennes

La plateforme doit analyser la majorité du parc, et les résultats vont déterminer les fondations des éoliennes. 

ECOUTEZ Christophe Leblanc, directeur du développement pour le projet éoliennes en mer Dieppe-Le Tréport.

La campagne doit se terminer début octobre, et la prochaine étape pour le projet de parc éolien, ce sera l'enquête publique à la fin de l'année. Le début des travaux reste conditionné par les autorisation administratives délivrées par la préfecture de Seine-Maritime. A terme, les 62 éoliennes doivent fournir 850 000 habitants en énergie verte, et pourraient commencer à fonctionner dès 2021.