Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Paris : une péniche pour transporter les déchets d'un quartier jusqu'au centre de tri

-
Par , France Bleu Paris

Ce week-end du 6 juillet, les habitants du quartier des Deux Rives sont invités à déposer leurs encombrants dans une déchetterie éphémère, installée au port de Tolbiac (13e arrondissement). Les déchets seront acheminés au centre de tri via une péniche, pour diminuer la circulation des camions.

Cette péniche, installée au port de Tolbiac (13e arrondissement), transportera les déchets du quartier des Deux rives jusqu'au centre de tri à Gennevilliers (Hauts-de-Seine).
Cette péniche, installée au port de Tolbiac (13e arrondissement), transportera les déchets du quartier des Deux rives jusqu'au centre de tri à Gennevilliers (Hauts-de-Seine). © Radio France - Jeanne Daucé

Paris, France

Une déchetterie éphémère, port de Tolbiac (13e arrondissement). L'opération "Tri en Seine", à l'initiative de la mairie de Paris, invite ce week-end du 6 juillet les habitants du quartier des Deux Rives (12e et 13e arrondissement) à y déposer leurs encombrants, appareils électroménagers et autres objets bons pour la casse. Les déchets seront ensuite acheminés par une péniche jusqu'à un centre de tri à Gennevilliers (Hauts-de-Seine), pour réduire la circulation des camions

Plus d'une tonne de déchets déposés en une matinée

Ce vendredi, ce sont les entreprises du quartier des Deux Rives qui ont ouvert le bal. La Poste ou encore la RATP ont fait leur grand ménage d'été. Chaises de bureau, mobilier, matériel informatique et autres appareils électroniques... La déchetterie provisoire s'est vite remplie. En fin de matinée, l'un des coordinateurs de l'opération, Stéphane Longo de l’entreprise Suez, estimait qu'"une tonne voire 1,5 tonne" de déchets avaient été déposés.

Les encombrants des entreprises ont été transportés par des associations à vélo ou par des voiturettes électriques jusqu'à la péniche.

Quatre fois moins d'émission de gaz à effets de serre

Cette embarcation émet quatre fois moins d’émission de gaz à effet de serre qu’un camion. Alors pour Antoinette Gulh, adjointe à la maire de Paris en charge de l’économie sociale et solidaire, de l'innovation sociale et de l'économie circulaire, développer le transport de déchets via la Seine est aussi logique qu'écologique : "Pour chaque péniche, on enlève entre 25 et 30 camions sur les routes."

Cette déchetterie fluviale pourrait devenir une installation pérenne dans la capitale : "Nous verrons le succès de l'opération auprès des habitants et entreprises du quartier", conclut Antoinette Gulh.