Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Pas de neige, pas de ski, saison cauchemardesque à Gréolières-les-Neiges

lundi 29 janvier 2018 à 7:45 Par Sébastien Germain et Maxime Fayolle, France Bleu Azur

Rien ne va plus à Gréolières-les-Neiges (Alpes-Maritimes), où la station n'a toujours pas ouvert à cause du manque de neige et de la sécheresse.

Les pistes sont à peine blanchies par la neige
Les pistes sont à peine blanchies par la neige © Radio France - Maxime Fayolle

Gréolières les Neiges, Gréolières, France

Alors que les cumuls de neige sont historiques dans les Alpes-Maritimes cet hiver, la petite station de Gréolières-les-Neiges, dans les Alpes Maritimes, reste désespérément fermée. 

"Au moins la moitié du chiffre d'affaire perdu"

Gréolières-les-Neiges porte bien mal son nom cette année : les remontées mécaniques n'ont pas encore fonctionné de la saison, impossible de faire tourner les canons à neige à cause de la sécheresse. 

Un problème technique, une fuite sur la réserve d'eau, a également rendu impossible la fabrication de neige artificielle. La saison est très difficile, pour Jean Paul Rouquier, le directeur de la station : "C'est la première saison depuis 1986 qu'on ne peut pas produire de la neige artificielle. 

"Nous ne sommes encore que fin janvier, rien n'est perdu, mais nous avons perdu au moins la moitié du chiffre d'affaire."

Stéphanie Tonello, la directrice de l'école de ski

Pour les commerçants de la station, c'est une catastrophe. Dans les écoles de ski également, aucun jour n'a été travaillé

Stéphanie Tonello est la directrice de l'école de ski : "Je suis au bureau pour répondre aux questions des clients, on regarde beaucoup la météo on est tous en attente de ça. Pour le moment, nous n'avons pas travaillé une journée. Nous sommes à 100% de pertes."

Stéphanie Tonello, la directrice de l'école de ski