Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Pays Basque : la route de la corniche en péril ?

samedi 29 septembre 2018 à 18:45 Par Jacques Pons, France Bleu Pays Basque

La route de la corniche, entre Hendaye et Socoa, n'existera peut-être plus d'ici quelques décennies. Située en bord de falaise le long de l'océan, cet axe routier est soumis sans cesse aux attaques de l'océan en contrebas et aux infiltrations pluviales. Une nouvelle fête lui est consacrée dimanche.

La route de la corniche entre Socoa et Hendaye
La route de la corniche entre Socoa et Hendaye © Maxppp - Caroline Blumberg

Pays Basque, France

Sur une carte routière il s'agit de la départementale 932. Mais cet axe routier qui suit le trait de côte est appelé ici la route de la corniche. Elle offre un panorama unique en Iparalde (pays Basque français). Une vue de la côte telle qu'elle existait encore au 19ème siècle. Un joyau qu'on célèbre une fois chaque année en le fermant aux automobiles. Durant 24 heures (cette année, ce sera le dimanche 30 septembre) la route est réservée aux piétons et aux cyclistes. Les engins à moteur sont proscris.

La route de la corniche depuis une carte Michelin - Aucun(e)
La route de la corniche depuis une carte Michelin -

L'extrême fragilité de route de la corniche

Derrière cette fête célébrée par le conseil départemental il y a une volonté, celle de célébrer la vue, magique, offerte par cette route, souligner aussi sa fragilité. Cette dizaine de kilomètres entre Ciboure et Hendaye est minée par le haut (les pluies) et par le bas (l'océan). Entre ces deux attaquants, une falaise de flysch. Une série de couches de marnes et de grès peu résistantes à l'humidité.

Chaque année, 30 centimètres de côte disparaissent 

A cet endroit précis, on estime qu'en moyenne 30 centimètres de côte disparaissent chaque année dans l'océan. Autrement dit, des parties de cette route côtière n'existeront plus d'ici 30 à 40 ans ! En attendant, les services routiers du Département réparent. Sur ce point, il y a quelques solutions mais pas forcement pérennes. Bernard Gourgand, en charge des infrastructures et du patrimoine pour le conseil départemental, défend l'idée de clouter les différentes couches sous la route.

Bernard Gourgand, en charge des infrastructures et du patrimoine au Conseil Départemental - Radio France
Bernard Gourgand, en charge des infrastructures et du patrimoine au Conseil Départemental © Radio France - Jacques Pons

Nous, on cloute les dalles pour solidifier le sol — Bernard Gourgand

Clouter les couches de flysch pour tenter de solidifier le sol

Zone ultra-sensible à responsabilités multiples

Mais avant de procéder à ce type de chantier il faut des années d'études car on se trouve dans une zone sensible. Ici, tout le monde a son mot à dire : les communes, Ciboure, Urrugne et Hendaye, le Département et depuis sa constitution en 2017, la communauté d’agglomération Pays Basque. C'est d'ailleurs sur cette dernière que reposera en grande partie l'avenir de cette route selon Jean-Jacques Lasserre, président du Conseil Départemental des Pyrénées Atlantiques.

Jean-Jacques Lasserre - Maxppp
Jean-Jacques Lasserre © Maxppp - Javier Echezarreta

Jean-Jacques Lasserre, président du Conseil Départemental des Pyrénées Atlantiques

La fête "un dimanche sur la corniche"

Dimanche, durant toute la journée, la route sera interdite aux voitures. Cette année, 11 animations seront proposées le long du parcours. Leur but : découvrir la faune, la flore. S'initier aussi à "la gestion des risques littoraux" à Haizabia.

Les animations d'un dimanche sur la corniche  - Aucun(e)
Les animations d'un dimanche sur la corniche -

Où se garer ?

Pour venir près de la route il faut penser à garer sa voiture du coté d'Hendaye ou Ciboure.  Si vous venez de Bayonne, il est recommandé de vous garer le long de la départementale 913 (entre le lycée maritime et l'entrée de la route de la corniche). Le Conseil Départemental annonce qu'un kilomètre de route sera neutralisé à cet effet, le stationnement étant autorisé gratuitement des cotés. Si vous venez d'Hendaye, garez vous au parking de la station d'épuration (juste à coté du domaine d'Abbadia) ainsi que le long de la route. Plus de renseignements encore sur www.le64.fr

La route de la corniche - Radio France
La route de la corniche © Radio France - Jacques Pons