Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Périgueux : Le 23e tournoi de tennis Engie Open du Périgord s'adapte à la canicule

-
Par , France Bleu Périgord

La Dordogne est en vigilance orange pour canicule. Les températures devraient atteindre les 40 degrés ce jeudi alors que se jouent les 8e et les quarts de finales pour les joueuses venues du monde entier et engagées dans la compétition.

La 23e édition de l'Engie Open du Périgord se termine ce dimanche 30 juin.
La 23e édition de l'Engie Open du Périgord se termine ce dimanche 30 juin. © Radio France - Charlotte Jousserand

Périgueux, France

Des températures qui dépassent les 38 degrés, "c'est du jamais vu" reconnait Bernard Darqué, président du club de tennis du CAP et organisateur du tournoi Engie Open du Périgord. Le thermomètre affiche 38 degrés ce mercredi 26 juin sur les cours, jusqu'à 40 degrés ce jeudi 27 juin. "Certains joueuses sont habituées à jouer dans de telles conditions, assure Bernard Darqué, dans d'autres tournois à travers le monde et "elles sont en très bonne forme physique" mais les organisateurs et les 35 bénévoles ne veulent prendre aucun risque. 

La finale simple est prévue pour le dimanche 30 juin à 15 heures - Radio France
La finale simple est prévue pour le dimanche 30 juin à 15 heures © Radio France - Charlotte Jousserand

Des horaires de matchs aménagés

Les matchs se jouent le matin et en fin d'après midi. Entre midi et 16h30, il n'y a plus personne sur les cours. Ce temps de pause ou de repos permet aux joueuses de se reposer. Julie Gervais, 402e mondiale, est originaire du nord. Elle reconnait que cette chaleur n'est pas facile à supporter pour autant plonger une tête dans la piscine n'est pas la solution, "ça ramollit les muscles, la piscine n'est pas très conseillée avant un match". 

Il faut éviter le piège de la chaleur explique Julie Gervais car "elle coupe la faim et ne donne pas envie de boire alors qu'on élimine plus avec la chaleur, il faut donc parfois se forcer pour pouvoir assurer tous les efforts d'un match". 

Parasols et tuyau d'arrosage sur le cours

Des parasols sont installés sur tous les cours, pour les joueuses mais également pour les arbitres. Casquette vissée sur la tête, Alexandre vient d'Allemagne pour arbitrer ce tournoi. En raison des fortes températures, il a le droit de porter un short et de prendre une bouteille d'eau avec lui "normalement on ne doit pas boire pendant les matchs mais avec cette chaleur, on peut boire un peu". 

Les cours en terre battue ont également besoin de plus d'eau que d'habitude. Richard, membre du club de tennis du CAP, veille. Il vient tous les matins les arroser à 6 heures. Ensuite, entre chaque set, il passe le jet d'eau. Richard voit à l’œil si le terrain est desséché "cela dépend, s'il est foncé c'est bon mais s'il devient de plus en plus clair, il faut l'hydrater". Les cours sont entretenus depuis de longs mois déjà pour être dans un état impeccable pour le début du tournoi. Richard se souvient de la seule année où la finale a du se jouer à couvert à cause de la pluie, c'était en 2017.

La finale double doit se jouer ce samedi 29 juin à 18 heures. La finale simple est programmée pour dimanche à 15 heures