Climat – Environnement

Pesticides : les viticulteurs de Villeneuve rejettent les annonces du ministre de l'Agriculture

Par Clément Carpentier, France Bleu Gironde mardi 24 juin 2014 à 7:15

L'école de Villeneuve entourée par les vignes
L'école de Villeneuve entourée par les vignes © Radio France

Malgré les malaises des enfants à l'école de Villeneuve, les viticulteurs dénoncent le projet de loi d'interdire des épandages de pesticides à moins de 200 mètres de certains lieux publics. La FDSEA appelle à une mobilisation nationale ce mardi.

Les agriculteurs sont en colère. La FNSEA, premier syndicat agricole appelle à une mobilisation nationale ce mardi pour adresser un "carton jaune" au gouvernement, accusé de multiplier les contraintes envers les agriculteurs. En Gironde, les agriculteurs vont tracter sur plusieurs parkings de grandes surfaces.

Les viticulteurs en première ligne

Dans le département, les viticulteurs sont particulièrement remontés après l'annonce du ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll d'interdire l'épandage des pesticides à moins de 200 mètres de certains lieux publics, même si pour l'instant il n'est pas question d'étendre cette interdiction à toutes les habitations.

"C'est déplorable, si on fait ça bientôt il n'y aura plus rien"

Cette décision fait suite à l'affaire des pesticides à Villeneuve, petit village de Haute-Gironde. Début mai, une vingtaine d'enfants et une enseignante de l'école primaire du village avaient été pris de malaises suite à l'épandage d'un fongicide sur des vignes situées à proximité de l'établissement.

Le projet de loi devrait être examiné 2e lecture à l'Assemblée nationale au début du mois de juillet. 

"On ne peut pas raser des hectares de vignes comme ça"

Partager sur :