Climat – Environnement

PHOTOS | L'éclipse de soleil à Strasbourg : "Une merveille de la nature"

Par Blandine Costentin et Clément Lacaton, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass vendredi 20 mars 2015 à 15:12

Eclipse Strasbourg
Eclipse Strasbourg © Photo Juliette Graff - Photo Juliette Graff

L'éclipse de soleil a ébloui les spectateurs alsaciens. A 10h35 précises, ce vendredi, et grâce à une météo favorable, ils ont pu observer le Soleil masqué aux trois-quarts par la Lune. L'événement a été vécu aussi bien en pleine rue que dans les jardins du Planétarium de Strasbourg, mais toujours bien équipé.

Le moment était rare et seul le quart nord-est de la France a pu observer l'éclipse partielle de soleil ce vendredi matin. Un beau ciel bleu en Alsace et une marée humaine à Strasbourg, au Planétarium-Jardin des sciences de l'université. Plus de 1.500 personnes ont pu assister au spectacle, avec les explications de scientifiques, professeurs et chercheurs au CNRS. Sur le trottoir, des centaines de personnes n'entreront pas, faute de place et de lunettes de protection...

Plus de 1.500 spectateurs dans les jardins du Planétarium de Strasbourg pour voir l'éclipse. - Radio France
Plus de 1.500 spectateurs dans les jardins du Planétarium de Strasbourg pour voir l'éclipse. © Radio France - Photo Clément Lacaton
Des lunettes indispensables pour jeter un oeil sur le soleil, caché à plus de 70% à 10h35 précises. L'université qui a distribué pas moins de 2.000 lunettes, dont 800 rien que ce vendredi. Un réel succès pour Alain Beretz, le président de l'université de Strasbourg : "Montrer que la science et la nature, c'est une passion, et que cette passion, on peut la partager avec l'université. Trop souvent, on nous isole dans un rôle d'experts très froids ou de doux rêveurs, et je crois qu'aujourd'hui cette adhésion du public à ce que l'université a choisi de faire : s'ouvrir largement, expliquer, montrer ce phénomène, ça nous fait très plaisir."

éclipse_SON 1

Cinq atelier proposés, des dizaines de groupes scolaires, sensibilisés aux dangers d'une telle observation : les organisateurs conseillent de fixer le soleil avec les lunettes par phases de 15 secondes. Un tel phénomène astronomique intéresse les gens, se félicite Mylène Wendling, responsable du Planétarium du Jardin des sciences à l'université de Strasbourg : "La lune passe devant le soleil, c'est pas tous les jours en France et les gens sont là, c'est super. (...) J'ai couru toute la matinée, mais j'ai pris le temps de regarder et je me suis dit 'quand même, c'est magique !"

éclipse_SON 2

Certains se baladent avec une écumoire, une passoire ou un carton troué à la main,  pour projeter l'éclipse sur une feuille blanche. Le phénomène est moins impressionnant qu'en août 1999, lors de l'éclipse totale : pas d'obscurité ce vendredi, juste un vent de fraîcheur... La prochaine éclipse partielle est attendue en France en août 2026 et pour assister à une éclipse totale, il faudra attendre en 2081 !

Reportage de Clément Lacaton au Planétarium de Strasbourg

Seul regret, pointent certains : dans certains écoles, les élèves n'ont rien vu, confinés, rideaux tirés, par mesure de précaution.

> VIDEO | Revivez l'éclipse solaire

De son côté, France Bleu Alsace proposait aux passants circulant sur le pont au pied de la station à Strasbourg d'enfiler les lunettes pour assister au spectacle.