Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

PHOTOS - Le barrage de Vouglans dans le Jura a 50 ans

-
Par , France Bleu Besançon

Le barrage de Vouglans dans le Jura, troisième retenue artificielle de France, a 50 ans. Il a été mis en service en 1968 après douze ans d'études et de travaux. Des festivités sont organisées pour cet anniversaire, les 25 et 26 août. Retour en images sur ce chantier titanesque.

Le barrage de Vouglans, dans le Jura, a été mis en service en 1968.
Le barrage de Vouglans, dans le Jura, a été mis en service en 1968. © AFP - Philippe Roy / Aurimages

Lac de Vouglans, Orgelet, France

C'est un ouvrage majestueux, haut de 103 mètres, d'une largeur au sommet de 427 mètres, installé au bout d'un lac de 35 km de long : le barrage de Vouglans, au sud du département du Jura, a 50 ans. La troisième plus grande retenue d'eau artificielle de France a été mise en service en 1968, après sept ans d'études et cinq ans de travaux. L'usine hydroélectrique au pied de l'ouvrage produit 300 millions de kW par an, ce qui couvre les besoins des villes d'Oyonnax et Bourg-en-Bresse. 

Les 50 ans sont célébrés par les communautés de communes riveraines et EDF le weekend des 25 et 26 août, avec des animations au bord et sur l'eau, un spectacle samedi et dimanche soir suivi d'un feu d'artifice, des conférences

Des gorges de l'Ain au lac de Vouglans : la métamorphose

Le barrage de Vouglans a été construit en tête des gorges de l'Ain, profondes de 200 m, longues de 90 km. Dans les années 50, il s'agit de répondre aux besoins énergétiques de la France des Trente Glorieuses. Les études préliminaires débutent en 1956. La construction d'un barrage et donc d'une retenue d'eau passent par des sacrifices : 1.600 ha vont être submergés. Les habitants du village du Bourget et du hameau de Brillat, soit 150 personnes, doivent partir. Sous les eaux également la Chartreuse de Vaucluse, un ancien monastère, mais le portail et deux petits bâtiments seront déplacés.

Le portail de la Chartreuse de Vaucluse déplacé pour permettre la construction du barrage de Vouglans. - Aucun(e)
Le portail de la Chartreuse de Vaucluse déplacé pour permettre la construction du barrage de Vouglans. - Document EDF

Les travaux commencent en 1963. C'est un énorme chantier qui mobilise près de 600 personnes et nécessite, entre autres, près de 545 000 m3 de béton (chiffres EDF). Le temps des travaux, une "Cité EDF" est édifiée près du site, avec son école, une salle de loisirs et de spectacles, un centre commercial, un centre médico-social et une maison des cultes. C'est là que Patrick Spontak a habité enfant. Son père travaillait sur la construction du barrage de Vouglans. Sur la photo aérienne du site, il pointe du stylo la maison ou il vivait.

Patrick Spontak pointe la maison de la Cité EDF où il a habité, enfant, pendant la construction du barrage. - Radio France
Patrick Spontak pointe la maison de la Cité EDF où il a habité, enfant, pendant la construction du barrage. © Radio France - Romain Chevalier

Un nouveau paysage

Le barrage est mis en service en 1968. Il produit chaque année 300 millions de kilowattheures, grâce à l’usine hydroélectrique située à sa base. Il permet de stocker 600 millions de m3 d’eau. Un nouveau pont remplace les deux ouvrages détruits lors des travaux. Le pont de la Pyle est long de près de 400 m, la pile centrale s'élève à plus de 70 m.

Le lac de Vouglans, né de ce chantier, s'étire sur 35 km de long. C'est un site de loisirs nautiques, de pêche, et les alentours permettent de nombreuses activités en pleine nature. On y trouve de nombreuses espèces rares d'orchidées, d'insectes, de batraciens ou d'oiseaux.

Le lac de Vouglans. - Maxppp
Le lac de Vouglans. © Maxppp - Philippe Trias

Les photos d'archives utilisées dans cet article et sa vidéo sont, pour la plupart, des clichés pris pour EDF pendant le chantier. Il y a aussi des cartes postales anciennes qui témoignent de la vie et du paysage de la région, avant le barrage. Toutes ont été rassemblées par l'association Asphor, qui défend patrimoine de la commune d'Orgelet, à l'ouest du lac, et de sa région. On peut aussi en apprendre plus via le compte Twitter des 50 ans du barrage et sa page Facebook.