Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

PHOTOS - Le Rainbow Warrior, emblème de Greenpeace, accoste à Bordeaux

-
Par , France Bleu Gironde

D'habitude, le navire parcourt les océans, en mission pour la défense de l'environnement. Mais ce weekend, dans le cadre de sa campagne européenne contre le réchauffement climatique, l'ONG Greenpeace accoste à Bordeaux pour sensibiliser le public à ses actions. Reportage photos à bord.

Visitez l'emblème de Greenpeace, le navire Rainbow Warrior, ce weekend à Bordeaux.
Visitez l'emblème de Greenpeace, le navire Rainbow Warrior, ce weekend à Bordeaux. © Radio France - Fanny Ohier

Bordeaux, France

Dans le cadre de sa campagne européenne “United for Climate” (Ensemble pour le climat), le Rainbow Warrior, fait escale pour deux jours samedi 10 et dimanche 11 août à Bordeaux. Portes ouvertes dans ce voilier de 58 mètres de long, symbole de la lutte de l'ONG Greenpeace pour la défense de l'environnement. Vous pouvez parcourir le bateau de la proue à la poupe, en apprendre davantage sur les expéditions en mer et les campagnes de l’association pour lutter contre le réchauffement climatique et poser toutes les questions qui vous trottent par la tête au personnel du bateau. L'ONG attend 1 600 visiteurs pour son escale bordelaise. 

Visite gratuite du navire, en photos

La visite est gratuite, elle dure une demi-heure par groupe de 15 personnes.

Début des visites à 10 heures, dernier départ à 11h30 en matinée. L'après-midi, vous pouvez monter à bord entre 16 heures et 20h30 (dernier départ à 20h). 

Les missions du bateau sont multiples, notamment documenter sur des phénomènes de pollution ou le changement climatique grâce à une équipe de scientifiques, plongeurs sous-marins, etc. ou encore mener des actions militantes. Egalement, le navire est équipé d'une plateforme pour accueillir un hélicoptère, qui sert à faire du repérage sur zone et le lien avec les gens restés à terre. 

Horaires des visites du Rainbow Warrior de 10h à midi et de 16h à 20h30. Dernier départ le matin à 11h30 ; l'après-midi à 20h.  - Radio France
Horaires des visites du Rainbow Warrior de 10h à midi et de 16h à 20h30. Dernier départ le matin à 11h30 ; l'après-midi à 20h. © Radio France - Fanny Ohier

Vous pouvez monter sur le bateau à la rencontre des 16 membres de l'équipage, les matelots, les cuisiniers,les ingénieurs, etc. 

Dans la salle de commande du navire, rencontre avec le capitaine du Rainbow warrior, l'un des 16 membres d'équipage. - Radio France
Dans la salle de commande du navire, rencontre avec le capitaine du Rainbow warrior, l'un des 16 membres d'équipage. © Radio France - Fanny Ohier

Le Rainbow Warrior, troisième du nom, fait partie de la flotte "arc en ciel" de Greenpeace, avec l'Esperanza et de l’Arctic Sunrise. Il a été conçu sur mesure pour l'ONG en 2011 et fonctionne à voile principalement.  

Conçu en 2011, le Rainbow Warrior, troisième du nom, fait partie de la flotte "arc en ciel" de Greenpeace, avec l'Esperanza et de l’Arctic Sunrise.  - Radio France
Conçu en 2011, le Rainbow Warrior, troisième du nom, fait partie de la flotte "arc en ciel" de Greenpeace, avec l'Esperanza et de l’Arctic Sunrise. © Radio France - Fanny Ohier
Piste d'atterrisage pour l'hélicoptère, qui sert à faire du repérage ou faire le lien avec les gens restés à terre quand le bateau est au large. - Radio France
Piste d'atterrisage pour l'hélicoptère, qui sert à faire du repérage ou faire le lien avec les gens restés à terre quand le bateau est au large. © Radio France - Fanny Ohier

Après la Turquie, la Grèce, l'Italie et l'Espagne, le bateau a fait une première escale en France à la Rochelle le weekend dernier. Prochaines étapes du périple, la Pologne et la Belgique.