Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

PHOTOS - Des bébés hippocampes sont nés dans le port de Mèze

mardi 19 juin 2018 à 19:05 Par Marie Ciavatti, France Bleu Hérault et France Bleu

Ces dernières années, le port de Mèze est devenu un lieu de reproduction pour les hippocampes. Une nouvelle éclosion a été observée ce mardi.

Depuis 3 à 4 ans, le port de Mèze est devenu une nurserie pour les hippocampes
Depuis 3 à 4 ans, le port de Mèze est devenu une nurserie pour les hippocampes - Chekir El Abadi, maître du port de Mèze

Mèze, France

Le port de Mèze est désormais une pouponnière à hippocampes. Des bébés ont été observés ce mardi matin, signe d'une éclosion toute récente.  Depuis maintenant trois à quatre ans , le phénomène est installé : à cette époque de l'année, les hippocampes viennent se reproduire dans le port, signe de la très bonne qualité de l'eau

Un balai qui attire les curieux

Les bébés sont encore minuscules. "Un demi centimètre à peine" explique Chakir El Abadi, maître de port à Mèze. C'est lui qui les a repérés en se promenant sur les pontons. "Ils s'accrochent à des algues avec leur queue et se déplacent comme ça dans l'eau. C'est comme un camouflage. C'est un balai intéressant à voir. C'est très gracieux". "L'an dernier, des gens sont arrivés de Paris pour les voir" raconte le maître du port. 

Des nurseries artificielles offrent une protection aux jeunes poissons

Les petits grandissent à l'abri, dans cet espace portuaire, en attendant de gagner les eaux de la lagune de Thau.  Depuis quelques années, la mairie de Mèze a installé des « Biohut », nurseries artificelles qui se présentent sous la forme de cages grillagées fixées sur les quais afin d’offrir une protection aux jeunes poissons. Ce qui explique sans doute la multiplication de ces naissances

"Le bébé hippocampe est accroché à une algue et se balade avec". Chakir El Abadi, maître du port

 Bébés hippocampes dans le port de Mèze - Aucun(e)
Bébés hippocampes dans le port de Mèze - C. El Abadi / Lucas Bérenger (agence Biotope)
  - Aucun(e)
- C. El Abadi / Lucas Bérenger (agence Biotope)
  - Aucun(e)
- C. El Abadi / Lucas Bérenger (agence Biotope)
  - Aucun(e)
- C. El Abadi / Lucas Bérenger (agence Biotope)
  - Aucun(e)
- C. El Abadi / Lucas Bérenger (agence Biotope)
Bébé hippocampe dans le port de Mèze  - Aucun(e)
Bébé hippocampe dans le port de Mèze - C. El Abadi / Lucas Bérenger (agence Biotope)
Hippocampe adulte - Aucun(e)
Hippocampe adulte - C. El Abadi / Lucas Bérenger (agence Biotope)