Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

EN IMAGES - Les dégâts et le début des réparations en Isère après les orages

-
Par , , France Bleu Isère, France Bleu

Le fort coup de vent de la nuit de lundi à mardi a couché des arbres, fait tomber des lignes électriques et causé de nombreux dégâts matériels un peu partout entre la Drôme et la Haute Savoie. Tour d'horizon en photos.

Les dégâts sont considérables, surtout sur les noyers en Isère
Les dégâts sont considérables, surtout sur les noyers en Isère © Radio France - Laurent Gallien

Isère, France

Ce mardi matin 2 juillet, les Isérois constatent la violence du coup de vent qui a touché entre autres leur département cette nuit. Des branches sur les routes, des câbles électriques arrachés, des dégâts sur les cultures, et notamment sur les noyers.

Énormes dégâts chez les producteurs de noix

Au Touvet, il n'y avait pas d'électricité ce matin au collège.

Dans le secteur de Saint-Vincent de Mercuze, les dégâts sont impressionnants. Quinze jours après l'orage et la grêle qui se sont abattus sur le Sud-Grésivaudan, l'AOP Noix de Grenoble subit un nouveau coup dur, cette fois-ci en amont de Grenoble. De très nombreux arbres sont à terre ou très abîmés. Jean-Paul Trouillet, qui habite à côté et loue des terres à des nuciculteurs raconte : "L'après-midi c'était le grand beau temps et puis petit à petit ça s'est couvert, nuages noirs, et d'un seul coup des bourrasques dans tous les sens et puis un grand coup de pluie pour alourdir les arbres. Un coup de vent et... c'est tout allé par terre". Certains nuciculteurs ont tout perdu affirme Jean-Paul Trouillet pour qui un coup de vent de ce genre se produit "tous les 20 ans à peu près".

Les dégâts dans la vallée du Grésivaudan - Radio France
Les dégâts dans la vallée du Grésivaudan © Radio France - Laurent Gallien
Noyers à terre à Saint-Vincent-de-Mercuze - Radio France
Noyers à terre à Saint-Vincent-de-Mercuze © Radio France - Laurent Gallien

Au plus fort de la crise, 28.000 foyers étaient privés d'électricité. Enedis est sur le terrain pour redonner le courant à ceux qui sont sans électricité depuis cette nuit.

Les équipes d'Enedis sont sur le terrain depuis cette nuit - Radio France
Les équipes d'Enedis sont sur le terrain depuis cette nuit © Radio France - Laurent Gallien
Un câble électrique coupé en raison de la chute d'arbres - Radio France
Un câble électrique coupé en raison de la chute d'arbres © Radio France - Laurent Gallien
Et quand les noyers ne sont pas tombés, les noix, oui - Radio France
Et quand les noyers ne sont pas tombés, les noix, oui © Radio France - Laurent Gallien
Les maïs ont aussi souffert à Saint-Vincent-de-Mercuze et au Touvet - Radio France
Les maïs ont aussi souffert à Saint-Vincent-de-Mercuze et au Touvet © Radio France - Laurent Gallien

Des tuiles et un toit par terre

Dans le village de Saint-Vincent-de-Mercuze, la mairie même a perdu des tuiles et un peu plus haut dans le village beaucoup de maisons présentent ce mardi après-midi, des bâches et des tuiles en vrac. Une maison a même complètement perdu son toit.

Ici à Saint-Vincent-de-Mercuze un toit s'est carrément envolé - Radio France
Ici à Saint-Vincent-de-Mercuze un toit s'est carrément envolé © Radio France - Laurent Gallien
Dans le haut du village beaucoup de maisons sont touchées - Radio France
Dans le haut du village beaucoup de maisons sont touchées © Radio France - Laurent Gallien
 ... avec plus ou moins de gravité - Radio France
... avec plus ou moins de gravité © Radio France - Laurent Gallien

J'ai eu la peur de ma vie en roulant - Jérôme Diaz, habitant de La Flachère

Lundi soir vers 21h les éléments déchaînés ont aussi surpris de nombreux automobilistes sur l'autoroute entre Grenoble et Chambéry et sur les routes. Jérôme Diaz, habitant de La Flachère, qui rentrait de Grenoble explique "Un vent, des rafales que je n'avais jamais vu. C'est vraiment effrayant [...] des rafales qui poussent les arbres, des poubelles renversées sur la route [...] Il y avait des arbres qui tombaient, des objets qui tombaient sur la route on ne savait pas ce que c'était [...] J'ai failli me prendre un tronc d'arbre en roulant. C'était terrifiant"

Les stygmates de la tempête sur l'autoroute A41 à hauteur du péage de Crolles - Radio France
Les stygmates de la tempête sur l'autoroute A41 à hauteur du péage de Crolles © Radio France - Laurent Gallien