Climat – Environnement

Pic de pollution : le dispositif levé après 12 jours

Par Julien Morin, France Bleu Isère samedi 17 décembre 2016 à 18:58

Le dispositif contre le pic de pollution levé
Le dispositif contre le pic de pollution levé

Après 12 jours, le dispositif mis en place pour lutter contre le pic de pollution est levé. Pour la deuxième journée consécutive, les relevés indiquent un passage sous le seuil des 50 microgrammes de microparticules par mètre cube d'air. L'alerte est maintenue dans le Nord Isère.

Le dispositif avait été mis en place le mardi 6 décembre pour lutter contre le pic de pollution. Cinq jours plus tard, la Préfecture et le Syndicat Mixte des Transports en Commun (SMTC) enclenchaient pour la première fois en France le système des "Certificats de qualité de l'air", les vignettes de couleur, pour interdire l'accès à la Métropole grenobloise aux véhicules les plus anciens immatriculés avant 1997. Au huitième jour, une nouvelle étape permettait d'exclure des routes les véhicules diesel de plus de 10 ans. Au total, 26% du parc automobile de l'agglomération grenobloise était concerné.

10% de circulation en moins dans l'agglomération grenobloise

Samedi, après 12 jours, le dispositif a pu être levé. En cause : le passage en dessous du seuil des 50 microgrammes de particules fines par mètre cube d'air pour la deuxième journée consécutive. "Une première expérience dors et déjà concluante" pour Yann Mongaburu, le président du SMTC, qui revendique 10% de circulation en moins dans l'agglomération grenobloise pendant cette période.Si les prévisions atmosphériques sont bonnes, les indicateurs continuent de flirter avec la limite. Ainsi, les autorités encouragent les habitants de la région grenobloise à privilégier la marche à pied, le vélo, les transports en commun ou le covoiturage.

Grenoble, des hauteurs de Saint-Martin-le-Vinoux, samedi matin - Radio France
Grenoble, des hauteurs de Saint-Martin-le-Vinoux, samedi matin © Radio France - Gérard Fourgeaud

Alerte maintenue dans le Nord Isère

Si l'alerte est levée pour le bassin grenoblois, elle est toutefois maintenue dimanche dans le Nord Isère. Ainsi, sur les routes où la vitesse autorisée est supérieur à 70 km/h, les véhicules légers doivent continuer à abaisser leur vitesse de 20 km/h. Les foyers ouverts d'appoint et les inserts types poêles ou chaudières installés avant 2000 sont interdits, de même que le brûlage et les groupes électrogènes pour les particuliers.