Climat – Environnement

Plages sans tabac : Saint-Malo innove

Par France Bleu Armorique, France Bleu Armorique mercredi 10 août 2016 à 18:14

David Poncet, de l'association Attention mer fragile, qui a mis en place les paillassons à l'entrée des plages de Saint-Malo.
David Poncet, de l'association Attention mer fragile, qui a mis en place les paillassons à l'entrée des plages de Saint-Malo. © Radio France - Maïwenn Lamy

Pour le quatrième été consécutif, la ville de Saint-Malo interdit la cigarette sur trois de ses plages. La cité malouine est la première ville bretonne à avoir mis en place ce dispositif, avec une nouveauté cette année : des paillassons à l'entrée des plages pour lutter contre la pollution.

Prière de ne pas fumer sur la plage de l'Éventail, la plage du Pont et la plage de Bon secours à Saint-Malo cet été !

A l'entrée des plages, un paillasson  sur lequel il est inscrit "Ne polluons plus, respectons" enjoint les vacanciers à ramasser leurs déchets avant de quitter la plage.  La première source de pollution : les cigarettes.

Plages sans tabac à Saint-Malo : troisième édition

68 euros d'amende pour une cigarette allumée sur la plage

Depuis 2013, il est interdit de fumer en été sur la plage de l'Éventail, à Saint-Malo.  - Radio France
Depuis 2013, il est interdit de fumer en été sur la plage de l'Éventail, à Saint-Malo. © Radio France - Maïwenn Lamy

Sur chaque plage, deux maîtres-nageurs et un CRS veillent au grain. Pour ceux qui voudraient s'en griller une, l'amende s'élève tout de même à 68 euros.

Les gens sont tellement respectueux qu'une dame est venue me voir pour me demander si elle pouvait vapoter sur la plage.

Mais les vacanciers ont intégré le message. Esther, maître-nageuse et sauveteuse n'a pas encore eu à réprimander de fumeur cet été. "Les gens sont tellement respectueux qu'une dame est venue me voir pour me demander s'il y avait le droit de vapoter sur la plage, explique-t-elle, _je lui ai simplement répondu qu'il n'y avait pas de cendre, ni de mégot, donc qu'_a priori il n'y avait pas de soucis".

Le mégot, première source de pollution sur la plage

Le mégot, ça pollue environ 500 litres d'eau. Donc vous multipliez par le nombre de mégots sur la plage, tout est dit.

David Poncet est le vice-président de l'association Attention mer fragile, qui a mis en place les paillassons sur les plages. "Le mégot, que ce soit par le matériaux ou les reste de matière brûlées, avec dedans des produits chimiques tels que le benzène, ça pollue environ 500 litres d'eau. Donc vous multipliez par le nombre de mégots sur la plage, tout est dit", tempête-t-il.

Pour limiter les dégâts, Attention mer fragile distribue aussi des cendriers de poche dans une douzaine de point de vente à Saint-Malo. Ils coûtent 1 euro. L'argent récolté est intégralement reversé à l'association.

Le cendrier de poche de l'association Attention mer fragile est disponible à l'Office du tourisme de Saint-Malo.  - Radio France
Le cendrier de poche de l'association Attention mer fragile est disponible à l'Office du tourisme de Saint-Malo. © Radio France - Maïwenn Lamy

En Bretagne, plusieurs communes se sont inspirées de l'initiative de Saint-Malo. Cet été il sera ainsi interdit de fumer sur certaines plages de Plouha, dans les Côtes-d'Armor et de Fouesnant dans le Finistère.

Partager sur :