Climat – Environnement

Pluies et inondations : alerte orange au Pays Basque, un homme meurt emporté par les eaux

France Bleu Pays Basque vendredi 4 juillet 2014 à 9:07 Mis à jour le vendredi 4 juillet 2014 à 16:38

Saint-Palais, le 4 juillet 2014.
Saint-Palais, le 4 juillet 2014. © Radio France - Naïs Estevez

Météo France avait placé l'ouest du département des Pyrénées-Atlantiques en vigilance orange ce vendredi 4 juillet. L'alerte aux pluies-inondations a été levée en partie ce vendredi après-midi, mais l'événement climatique a fait une victime ce vendredi matin à Arhansus.

Météo France a placé les Pyrénées-Atlantiques en vigilance orange aux fortes pluies ce vendredi, particulièrement l'ouest du département – le Pays Basque – ainsi que 29 autres départements dans le sud-est de la France. L'alerte aux fortes pluies a été levée en début d'après-midi ce vendredi, seule subsiste une vigilance aux crues concernant la Nive, la vigilance sur le Saison ayant été levée.

Une victime au Pays Basque

Des intempéries telles qu'il y a eu une victime ce matin : un homme de 84 ans originaire d’Ostabat-Asme a été emporté par les eaux peu avant 8 heures alors qu'il passait sur le pont du village d'Arhansus, au sud du canton de Saint-Palais . Le pont a été détruit, submergé par la Bidouze qui est sortie de son lit.

►►► Les intempéries en photos à Saint-Palais

Les "pluies soutenues au Pays Basque" sont déjà tombées dans la nuit de jeudi à vendredi et au petit matin, en Soule et Basse-Navarre. Les secteurs de Mauléon et Saint-Jean-Pied-de-Port ont été touchées avec des voitures coincées et de nombreuses routes coupées par des torrents ou des éboullements. Deux-cents pompiers ont été mobilisés, et ils recommandent de rester chez vous si vous le pouvez .

Un bilan matériel assez lourd

La préfecture a dénombré 451 demandes d’interventions pour les pompiers sur les secteurs de Mauléon, Cambo-les-Bains, Saint-Étienne de Baïgorry, Saint-Palais et Saint-Jean-Pied-de-Port dont 268 traitées : des opérations de mise en sécurité, d’évacuation et d’hélitreuillages (30 en tout). Passé 14 heures ce vendredi, toutes les opérations de sauvetage étaient terminées.

L’abattoir de Saint-Jean-Pied-de-Port a été inondé avec 3 mètres d’eau, et environ 50 moutons qui s'y trouvaient on été noyés. Toutes les viandes en stock vont être détruites. Dans le domaine de la pisciculture, la préfecture relève d'importants dégâts matériels sur les sites de la Nive et des Aldudes mais pas de mortalité importante pour le moment. À Saint-Just-Ibarre, 300 brebis ont été noyées dans leur bergerie. Au plus fort de l'événement, 4.000 foyers ont été privés d'électricité.