Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Plus de 22 000 Drômois invités à recycler leur ancien téléphone portable

mercredi 26 décembre 2018 à 3:23 Par Nathalie Rodrigues, France Bleu Drôme Ardèche

L'organisme Eco-systèmes veut faire sortir du fond des tiroirs tous les anciens téléphones portables inutilisés. Il lance une expérience en Auvergne-Rhône-Alpes. Des kits avec enveloppe pré-affranchie ont été envoyés à plus de 110 000 foyers.

Courrier type envoyé par l'organisme Eco-systèmes à plus de 110 000 foyers en Auvergne-Rhône-Alpes
Courrier type envoyé par l'organisme Eco-systèmes à plus de 110 000 foyers en Auvergne-Rhône-Alpes - Eco-systèmes

Valence, France

Si le Père Noel vous a offert un nouveau téléphone portable, il est peut-être temps de recycler l'ancien!  D'après les estimations fournies par Eco-systèmes, entre 20 et 30 millions de vieux téléphones dorment au fond des tiroirs en France, qu'ils soient encore utilisables ou pas. 

Une enveloppe pré-affranchie T pour envoyer son vieux portable

Pour les récupérer et pouvoir les recycler, l'organisme Eco-Système tente une expérience. Elle a envoyé des kits à plus de 110 000 foyers en région Auvergne Rhone Alpes dont 22 000 sur l'agglomération de Valence et 800 sur Montélimar. Plutôt des familles avec des enfants/ados ciblées après un sondage. Dans le kit, il y a un livret explicatif et une enveloppe pré-affranchie T. On peut y glisser un à deux portables. 

Il suffit ensuite de poster l'enveloppe. Elle atterrit dans les Deux Sèvres, aux Ateliers du Bocage, une coopérative membre du mouvement Emmaüs. Les téléphones sont alors triés. Ceux qui fonctionnent encore sont reconditionnés, toutes les données sont effacées, des réparations peuvent être effectuées, et ils sont revendus, à moindre coût, dans le réseau de boutiques des Ateliers, boutiques physiques ou en ligne

Les téléphones hors d'usage entrent dans une autre filière recyclage : les métaux qu'ils contiennent sont récupérés et réutilisés pour d'autres produits.

Sarah Maisonneuve, responsable du pôle environnement des Ateliers du Bocage, explique le système de tri

Recyclage et emplois de réinsertion

Les Ateliers du Bocage emploie 24 salariés pour l'activité téléphone dont des salariés en réinsertion.

Si l'expérience marche, si ceux qui ont reçu l'enveloppe pré-affranchie renvoient leur vieux téléphone, l'opération testée par Eco-systèmes en Auvergne-Rhône-Alpes pourrait être dupliquée dans d'autres régions.

Nathalie Yserd, directrice déléguée d'Eco-systèmes espère récupérer le plus possible de portables