Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Plus une goutte d'eau dans la Vesle sur une dizaine de kilomètres

mercredi 1 août 2018 à 15:05 Par Valérie Gosset, France Bleu Champagne-Ardenne

La Vesle, rivière marnaise, est dans un état de sécheresse extrême. Depuis quelques jours, elle est asséchée sur plusieurs kilomètres de part et d'autre du bourg de l'Epine. Un phénomène qui devient habituel.

Au lavoir de l'Epine, la Vesle est complètement asséchée.
Au lavoir de l'Epine, la Vesle est complètement asséchée. © Radio France - Valérie Gosset

Marne, France

"Il y a trois semaines, il y avait un doigt d'eau qui s'est asséché très vite", raconte Jean-Pierre Adam, maire de l'Epine. La Vesle, rivière qui prend sa source à Somme-Vesle dans la Marne avant de se jeter dans l'Aisne, est asséchée sur une dizaine de kilomètres de part et d'autres de cette commune. "On a eu un très gros hiver, avec énormément d'eau jusqu'en mars. Cela a commencé à descendre en avril et puis là, ça chute." Le maire souligne "de plus en plus de gens tirent l'eau de la rivière, notamment les agriculteurs, de manière autorisée avec des compteurs très réglementés", peut-être une autre cause de la sécheresse, outre le climat trop chaud. 

Il y a un non respect de la nature !"

La Vesle est pourtant très réputée pour ses truites, pêchées de mars à septembre. Mais Yves Decoche, secrétaire de la Société de pêche de l'Epine, dénonce une autre conséquence de la sécheresse : la pollution. Le lit de la rivière se transforme en piste pour certains adeptes de quad ou de moto. "En aval, vers Saint-Etienne, il y a des fuites d'huile, ça fait du bruit, c'est quand même un espace assez protégé. Il y a un non respect de la nature, déplore Yves Decoche. La faune est perturbée. Il y a des chevreuils et des faisans qui font des petits. Cela dérange le gibier, toute la faune qui donne de la vie le long de la rivière."

Plastique, canettes, bouteilles... parfois des bijoux" 

D'après le maire de l'Epine, la Vesle est à sec sur une dizaine de kilomètres environ, de part et d'autre de sa commune. 

Pour les pêcheurs, cette sécheresse est aussi l'occasion de nettoyer les berges et le lit de la Vesle. "Plastiques, canettes, bouteilles... Parfois des bijoux car il y a eu des vols de voitures et les bijoux ont été jetés", raconte Yves Decoche. L'eau de la Vesle, en temps normal, se retrouve dans l'Aisne affluent de l'Oise qui se jette dans la Seine qui, elle, se déverse dans la Manche, au Havre. "C'est dommage qu'on ne dise pas aux enfants à l'école que notre rivière va dans la mer. Et quand ils jettent une cochonnerie dans la Vesle, ils vont aller se baigner dedans avec leurs parents", commente le pêcheur. Cependant, la sécheresse n'a aucune conséquence pour les 640 habitants de la commune de l'Epine. 

Ecoutez le reportage de Valérie Gosset pour France Bleu.