Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Plusieurs milliers de personnes défilent à Metz pour le climat

-
Par , France Bleu Lorraine Nord, France Bleu

Le grand appel à la mobilisation pour l'Alter G7 a réuni 3 000 personnes samedi après-midi dans le centre-ville de Metz. Un cortège marqué par la convergence des luttes, avec notamment un tiers de gilets jaunes dans la foule.

Environ 3 000 personnes ont défilé du jardin Jean-Marie Pelt à la Place de la République.
Environ 3 000 personnes ont défilé du jardin Jean-Marie Pelt à la Place de la République. © Radio France - Arthur Blanc

Metz, France

Metz s'attendait à beaucoup plus, mais la marée verte organisée par l'Alter-G7 a tout de même réuni 3 000 personnes samedi après-midi dans le centre-ville. Un décompte commun aux organisateurs ainsi qu'à la Préfecture de Moselle qui précise la présence d'un millier de gilets jaunes dans le cortège, ainsi que celle de quelques "radicalisés". Cette manifestation de deux heures environ s'est globalement déroulée dans le calme. Une quarantaine d'associations environnementales ainsi que des syndicats comme la CGT étaient sur place.

Une cohabitation...

Ce qui ressort principalement de ce rassemblement, c'est la convergence des luttes entre différents organismes. En tête, les gilets jaunes, les plus nombreux, qui ont immédiatement fait savoir qu'ils voulaient prendre la tête du cortège. Une négociation de l'organisation permet finalement à la banderole des écologistes d'ouvrir la marche. "C'est la loi du nombre", précise Gérard, gilet jaune de Saint-Avold. On est plus nombreux donc on prend la tête de la manif. Et notre combat est le même que tout le monde."

...pas forcément appréciée par tous

Ce combat justement, il est effectivement commun à beaucoup de manifestants : dénoncer les politiques environnementales des 7 plus grandes puissances mondiales. Emmanuelle a été gilet jaune par le passé, mais elle a quitté ce mouvement qu'elle juge trop violent. Elle se montre donc surprise à voir la vague jaune se joindre à la verte. D'autres manifestants estiment également qu'ils prennent trop de place. Mais passée la méfiance, les organisateurs remercient toutefois chaleureusement leur présence avec un slogan clair : "vive les gilets jaunes !"

La fin de la manifestation sur la Place de la République à Metz. - Radio France
La fin de la manifestation sur la Place de la République à Metz. © Radio France - Arthur Blanc

La marche pour le climat prend fin place de la République, et une majorité de gilets jaunes décide de lancer son acte 25. Les forces de l'ordre quadrillent largement la place, direction donc l'A31. Ils ne sont plus que quelques centaines à monter à pieds sur l'autoroute pendant un peu plus d'un quart d'heure. Plusieurs groupes se forment de nouveau et les manifestants se retournent vers le centre-ville via le Saulcy. Mais les forces de l'ordre sont désormais bien plus nombreuses. Elles filtrent un temps l'accès aux îles, le temps que les derniers manifestants ne se dispersent.

Choix de la station

France Bleu