Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Poitiers : pollution de la Boivre au charbon à cause d'une erreur humaine

-
Par , France Bleu Poitou

Un cours d'eau pollué au charbon, à cause d'une erreur humaine à la station de traitement d'eau de Bellejouane à Poitiers. Du charbon, sous forme de poudre, s'est déversé dans la Boivre dans la matinée.

Illustration : la Boivre, route de la Cassette à Poitiers.
Illustration : la Boivre, route de la Cassette à Poitiers. - Capture d'écran Google Maps

Poitiers, France

La rivière la Boivre, victime d'une pollution au charbon ce mercredi 3 juillet, à Poitiers. C'est directement lié à une mauvaise manœuvre de vanne, suite à une casse de conduite au niveau de la station de traitement de l'eau de Bellejouanne. 

Cela a entraîné dans la matinée, le relâchement dans le cours d'eau d'une quantité importante de particules de charbon. "Un produit non toxique qui est utilisé dans le traitement de l’eau potable", précise Grand Poitiers dans un communiqué publié dans la soirée. Cette poudre noire, visible dans l'eau, notamment au niveau de la route de la Cassette, qui peut avoir des conséquences sur le milieu aquatique mais pas sur l'homme.

Au moment de l’alerte par les pompiers et la fédération de pêche vers 13 h, "l’usine de Bellejouanne ne rejetait plus d’eaux chargées de charbon dans la Boivre", souligne toujours le même communiqué.

Un prélèvement d'eau réalisé dans la soirée, se voulait rassurant quant aux conséquences sur la faune et la flore locale. Pour remédier à cette pollution, Grand Poitiers a prévu "d’envoyer, jeudi 4 juillet, de l’eau de Fleury dans la Boivre pour faire des « chasses » et décolmater le lit".