Climat – Environnement

Pollution : alerte déclenchée dans le Puy-de-Dôme et l'Allier

France Bleu Pays d'Auvergne vendredi 20 mars 2015 à 12:11

Pendant cet épisode de pollution à l'ozone, il est recommandé de limiter l'usage de la voiture.
Pendant cet épisode de pollution à l'ozone, il est recommandé de limiter l'usage de la voiture. © MaxPPP

Les niveaux de particules fines dans l'atmosphère auvergnate sont dangereux : le niveau d'alerte a été franchi ce jeudi et l'est à nouveau ce vendredi. Les préfectures prennent les mesures prévues dans ce cas, dont l'abaissement des limitations de vitesse. Le seuil d'information est atteint dans le Cantal et la Haute-Loire.

La girafe est rouge. Les concentrations de particules fines dépassent les niveaux d'alerte dans l'Allier et le Puy-de-Dôme depuis ce jeudi. Le seuil est fixé à 80 µg (micro-grammes) par mètre cube. Jeudi soir et vendredi matin les 100 µg/m3 ont été franchi, souvent de beaucoup, dans l'agglomération clermontoise, à Issoire et Montluçon , selon les relevés d'Atmo Auvergne. Plus au sud, dans le Cantal et la Haute-Loire, le seuil d'information est franchi : tout exercice est déconseillé aux personnes âgées et aux enfants.

Les très fines poussières en cause pénètrent dans les bronches et causent des inflammations. Il s'agit d'une pollution en partie apportée par la masse d'air qui stagne sur l'Europe. D'ailleurs les concentrations ont continué à augmenter dans la nuit, en l'absence de circulation automobile.

La préfecture du Puy-de-Dôme (mais pas celle de l'Allier) a donc décidé de réduire provisoirement de 20 km/h de la vitesse maximale autorisée là où elle est habituellement au moins de 90 km/h. Donc 70 au lieu de 90, 110 au lieu de 130. Des contrôles de vitesse sont prévus. Les feux de plein-air sont interdits et les émissions des industries réglementées.

Atmo Auvergne estime que la situation peut durer jusqu'à samedi compris et s'améliorer à partir de dimanche.

Partager sur :