Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Pollution au dioxyde de soufre à la raffinerie de Donges

mercredi 6 mars 2019 à 13:05 Par Pascal Roche et Pascale Boucherie, France Bleu Loire Océan

Un épisode de pollution au dioxyde de soufre était en cours mercredi à la mi-journée à Donges où est implantée la raffinerie Total. Le seuil d'information à la population a été dépassé.

Pollution au dioxyde de soufre à la raffinerie de Donges
Pollution au dioxyde de soufre à la raffinerie de Donges © Maxppp -

Donges, France

Le seuil d'information et de recommandation a été dépassé mercredi matin à 11 heures à Donges, commune sur laquelle est implantée la raffinerie Total, les concentrations de dioxyde de soufre ont atteint 364 microgrammes par mètre cube d'air (le seuil de déclenchement est à 300). Le seuil d'alerte fixé à 500 microgrammes pendant trois heures consécutives n'a toutefois pas été atteint.

Recommandations sanitaires

La préfecture précise qu'il n'est pas nécessaire de modifier ses habitudes, on peut continuer à marcher ou faire du vélo à proximité de la raffinerie. Seules les personnes sensibles et vulnérables doivent limiter les activités physiques intenses. 

C'est la première fois en 2019 que le dispositif est activé, l'an dernier le seuil d'information a été dépassé à deux reprises. Le seuil d'alerte n'a pas été atteint depuis plus de 15 ans.

A 15h45 ce mercredi, la préfecture a annoncé la fin de l'épisode de pollution.

Les explications de la direction

L'épisode de pollution au dioxyde de soufre est dû à un dysfonctionnement sur une unité de la raffinerie. 

Pour comprendre il faut savoir que l'usine de Donges compte 32 000 km de tuyaux et 20 unités. Chaque unité est unique et a un rôle dans l'optimisation du raffinage à l'image du boucher qui a un couteau différent pour chaque partie de viande qu'il travaille. 

Lors du raffinage du pétrole brut, des gaz soufrés sont  récupérés. Habituellement ils sont transformés en soufre liquide puis vendus à des industriels pour en faire par exemple des allumettes. Mais là à cause du dysfonctionnement, une unité s'est mise en sécurité et il a fallu brûler l'excédent de gaz soufré. Celui-ci s'est alors retrouvé dans l'atmosphère. Le temps que la raffinerie prenne toutes les mesures nécessaires, la population a été exposée au dioxyde de souffre. 

L'inquiétude des riverains

Un dysfonctionnement qui inquiète le président de l'association de riverains (Association ADZ RP pour "association dongeoise des zones à risque et du PPRT"), Stéphane Bodinier :

Quand est-ce-qu'on va prendre les mesures adéquates ? Je ne pense pas que l'être humain soit apte à respirer ce genre de gaz. Ça me pose un problème quand il y a un dysfonctionnement dans une raffinerie. C'est une industrie dangereuse - Stéphane Bodinier

L'association va demander des explications à la direction de la raffinerie.