Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Pollution aux hydrocarbures : inquiétude et colère sur le littoral catalan

mercredi 21 novembre 2018 à 19:16 Par François David, France Bleu Roussillon et France Bleu

Les boulettes de fioul qui s’échouent sur le littoral des Pyrénées-Orientales vont avoir « un impact non-négligeable sur l’écosystème », selon un spécialiste. La colère monte chez les élus face à l’ampleur de l’événement. La mairie de Port-Vendres porte plainte contre X.

Les plages de Collioure sont fermées jusqu'à nouvel ordre
Les plages de Collioure sont fermées jusqu'à nouvel ordre © Radio France - François DAVID

Pyrénées-Orientales, France

L'inquiétude grandit sur le littoral catalan à mesure que les boulettes d’hydrocarbures s’échouent sur le littoral, du Barcarès à Cerbère. Cette pollution est sans doute la conséquence de la collision de deux navires, le mois dernier, au large de la Corse. Pour l'instant, selon les estimations, sur les 600 mètres cubes de fioul qui se sont échappés, seuls 2% se seraient échoués sur les côtes. Il en resterait donc encore 98% en mer. 

Inquiétude pour la faune

Il ne s'agit pas d'une pollution spectaculaire de type "marée noire", mais d'une pollution plus diffuse, avec des millions de petites boulettes grosses comme des myrtilles, difficilement décelables par un œil non averti.

Faut-il s’inquiéter pour la faune et la flore ? « Les conséquences ne seront pas négligeables », selon Jean-François Ghiglione, spécialiste des pollutions et directeur-adjoint de l’Observatoire océanologique de Banyuls.

Jean-François Ghiglione : « cet événement est une première sur les côtes du département »

Les effets ne sont pas aussi spectaculaires que lors d'une marée noire.  Mais les oiseaux, les crustacés, les poissons et les mammifères marins risquent de développer des pathologies, parfois mortelles, après avoir été en contact ou après avoir ingéré des résidus d'hydrocarbures. Et le risque va persister longtemps : il faut une dizaine d'années à la nature pour décomposer ces boulettes de pétrole.

« Un travail de fourmi »

Depuis lundi, les opérations de nettoyage mobilisent plusieurs dizaines d’agents municipaux sur le littoral des Pyrénées-Orientales. En trois jours, la commune de Canet-en-Roussillon a pu traiter un tiers de son littoral long de 7 kilomètres, grâce à la mobilisation d’une dizaine d’agents. 

« C’est un travail de fourmi », explique Jacques Manya, le maire de Collioure, qui a mobilisé cinq agents sur les opérations. « Nous devons nettoyer centimètre carré par centimètre carré ». 

« Je suis en colère », dit le maire de Collioure

La commune voisine de Port-Vendres a décidé de porter plainte contre X. D’autres envisagent de le faire. Car le ramassage va coûter cher, en moyens et en énergie. Sans compter les répercussions en terme d’image… En attendant, quasiment toutes les plages des Pyrénées-Orientales sont interdites au public. 

Troisième jour de nettoyage sur le littoral de Canet-en-Roussillon - Radio France
Troisième jour de nettoyage sur le littoral de Canet-en-Roussillon © Radio France - François DAVID