Climat – Environnement

Pollution aux particules fines : encore des mesures de restriction mardi et mercredi

Par Marina Cabiten et Tifany Antkowiak, France Bleu lundi 23 janvier 2017 à 20:14

Plusieurs régions sont touchées par un nouveau pic de pollution de l'air, avec restrictions à la clé pour les voitures
Plusieurs régions sont touchées par un nouveau pic de pollution de l'air, avec restrictions à la clé pour les voitures © Maxppp - Grégory YETCHMENIZA

De Paris à Lyon, de la Bretagne à l'Alsace, plusieurs zones sont concernées par un nouveau pic de pollution de l'air aux particules fines en ce début de semaine. Les préfectures concernées ont donc déclenché des mesures de restriction de la circulation.

En raison d'un pic de pollution aux particules fines, plusieurs préfectures ont pris ou prolongé lundi des mesures de limitation obligatoire de la vitesse sur les routes, mais aussi des mesures de circulation alternée ou différenciée.

Qualité de l'air : les prévisions pour mardi 24 janvier 2017. - Visactu
Qualité de l'air : les prévisions pour mardi 24 janvier 2017. © Visactu -

Bretagne

Dans les Côtes-d'Armor et en Ille-et-Vilaine, mardi, la vitesse maximale autorisée est réduite à 90 km/h au lieu de 110 sur les voies express. La mesure a en revanche été levée pour le Morbihan, où elle était aussi en vigueur lundi. À Saint-Brieuc, les transports en commun sont à nouveau gratuits pour la journée de mardi.

Picardie

Vitesse maximale abaissée de 20 km/h aussi, depuis lundi et jusqu'à mardi soir minuit, sur les autoroutes, voies rapides, routes nationales et départementales de la Somme. La préfecture a également pris d'autres types de mesures anti-pollution, comme l'interdiction de brûlage de sous-produits agricoles. La pratique est interdite aussi pour les particuliers, en secteur résidentiel, dans les espaces verts et les jardins publics.

Alsace et Lorraine

Des mesures d'urgences sont prises dans le Bas-Rhin depuis lundi 6h du matin et au moins jusqu'à mardi soir. Su221le réseau autoroutier la vitesse maximale autorisée est abaissée de 20km/h et la vitesse maximale autorisée pour l'ensemble des véhicules est fixée à 70km/h dans l'agglomération de Strasbourg. L'Eurométropole de Strasbourg incite les Alsaciens à privilégier les transports en commun avec des tarifs spéciaux.

En Meurthe-et-Moselle et dans les Vosges, les mesures en vigueur lundi sont reconduites pour la journée de mardi, notamment l'abaissement de la vitesse maximale autorisée sur les routes.

Rhône-Alpes

Des mesures de limitations de vitesse similaires sont également en vigueur autour de Lyon, Grenoble, et dans la vallée de l'Arve (Haute-Savoie) menant au Mont Blanc. Mardi, les transports en commun sont gratuits dans l'agglomération d'Annecy.

Le dispositif de circulation alternée introduit lundi à Lyon et Villeurbanne, face au pic de pollution durable dans l'agglomération, est maintenu pour mardi, a annoncé la préfecture du Rhône. Après les véhicules pairs lundi, l'interdiction de circulation concerne cette fois les véhicules impairs, sauf ceux dotés d'une vignette verte (zéro émission), violette (1), jaune (2) et orange (3) qui, eux, pourront rouler. À Grenoble, la circulation est interdite mardi aux voitures immatriculées avant 1997, les poids lourds diesel antérieurs à 2001 et les deux roues immatriculés avant 2000 seront aussi bannis dans les 49 communes de la métropole grenobloise. Par ailleurs, la vitesse est limitée à 70 km/h sur les grands axes grenoblois, pour ce cinquième jour de pollution aux particules fines dans la région.

Centre

Dans l'Indre et le Cher, mardi, la vitesse est réduite sur les grands axes : de 130 à 110 km/h et de 110 à 90 km/h. À part sur les routes, les préfectures des deux départements n'ont pas pris d'autre mesure, mais plusieurs recommandations sont valables, comme éviter de faire du sport.

Paris et sa banlieue

À Paris et en petite couronne, comme lundi, les véhicules les plus polluants sont interdits de circulation mardi et mercredi. L'interdiction est valable de 5h30 à minuit et concerne les véhicules non classés et les véhicules de classe 5, selon les vignettes Crit'Air, obligatoires depuis mi janvier. Le périmètre concerné est la zone située à l'intérieur de l'A86.